parution 20 mars 2014  éditeur Çà et là  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Independant

Iron Bound

Dans les années 60, un policier enquête sur un homicide dans lequel deux blousons noirs auraient pu jouer un rôle. Entre chronique sociale et roman noir, un one-shot rétro dans l'Amérique conservatrice des années 60.


Iron Bound, comics chez Çà et là de Leach
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Çà et là édition 2014

L'histoire :

A Newark dans le New-Jersey, en 1961, deux blousons noirs, Eddie et Bento, sont dans un bus. Le premier est un type calme et posé alors que le second est impulsif et se complaît à jouer avec son couteau. Tous les deux viennent du quartier ouvrier d'Iron bound et sont passés progressivement de simples petits voyous à celui de gangsters avisés. Leur progression n'a pas échappé à tout le monde. Un policier pour le moins énigmatique, nommé Dunham, se renseigne sur les deux blousons noirs. Il n'hésite pas à aller enquêter auprès de leurs petites amies et les prévient même qu'un homicide encore non élucidé a eu lieu et qu'Eddie ou Bento pourrait bien détenir les informations nécessaires à sa résolution. Auraient-ils été trop loin ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Brendan Leach a publié son premier album Chasseurs de ptérodactyles après avoir illustré plusieurs récits courts au sein de diverses anthologies. Découvert à la fin de l'année 2011, ce jeune artiste américain a d'emblée étonné par son trait atypique et un univers déjà bien pensé. Revoici l'artiste de retour avec Iron Bound, un récit réaliste qui prend place au début des années 60 dans une Amérique gangrenée par son conservatisme. L'histoire raconte comment deux petites frappes deviennent progressivement des gangsters reconnus par leurs pairs. Ces blousons noirs vont cependant voir leurs gestes surveillés par un inspecteur de police. Par certains côtés, Brendan Leach livre un récit très proche du polar. Les éléments habituels sont présents, des personnages troubles, des meurtres, une pression constante, etc. La particularité par rapport à des titres classiques du genre, est que l'auteur décrit formidablement bien la période durant laquelle son récit se déroule. Les codes de l'époque sont bien transposés et se mélangent bien au registre du polar. Même si la narration n'offre pas de grande surprise en terme de rebondissements, Iron Bound reste très agréable à lire et seuls les réfractaires aux dessins si particuliers de Leach (entre simplicité extrême et rigidité des postures) auront du mal à se laisser embarquer.

voir la fiche officielle ISBN 9782916207971