parution 26 août 2020  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Horreur

October faction T2

La famille Allan est tout sauf ordinaire, puisque leur gagne pain est d'éradiquer toute sorte de monstres qui se cachent parmi nous. Une suite sans réelle surprise, mais bien ficelée et pleine de rebondissements et d'action.


 October faction T2, comics chez Delcourt de Niles, Worm
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2020

L'histoire :

Fredrick et Deloris Allan sont à la tête d'une famille sympathique, comme il y en a des millions aux États-Unis. Leurs enfants, Geoff et Vivian, sont désormais étudiants et c'est la vie qui s'offre à eux. Ça, ce sont pour les apparences car en réalité, les parents ont combattu les monstres toute leur vie. Vampires, goules, démons, loups-garous, fantômes, ils ne comptent plus le nombre de créatures surnaturelles et maléfiques qu'ils ont fait disparaître de la surface de la Terre. Fred et Deloris ont révélé cette vérité depuis peu à leurs enfants, qui ont bien entendu décidé d'épouser la cause. La famille fait donc prospérer sa petite entreprise, même s'il n'est pas toujours facile d'organiser des stages d'apprentissage sur le terrain ! La vie des Allan est donc très particulière et... particulièrement dangereuse. Elle compte pourtant un heureux évènement, Face de Robot, une créature mécanoïde, a été lancé à leurs trousses pour les décimer mais il n'y est pas arrivé et son destin tragique les a touchés. Le voici donc adopté. Tout va pour le mieux dans le meilleur (ou le pire) de tout ce petit monde , à ceci près que le Shériff Chambers commence à trouver qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez eux...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Steve Niles est bien connu des fans du genre fantastique/épouvante et il fait partie de ces quelques scénaristes, plutôt spécialisés dans ce registre, à avoir contribué à ce que l'horreur survive au sein des comics, sans être cantonnée à la série Z et ses productions de bas étage. En France, on compte désormais une bonne vingtaine de séries sorties de sa plume flippante. Alors, comme tout écrivain prolixe, il a aussi ses marottes, voire ses marronniers, sa cuisine perso dans laquelle quelques condiments se retrouvent presque toujours au menu de chaque petit plat sanglant. Le premier volume nous avait convaincu, avec la découverte de cette famille de chasseurs de monstres. Si on n'avait pas droit à la surprise du siècle, l'histoire était tout de même rondement menée et nous donnait son lot de plaisir macabre, en particulier grâce à un visuel chiadé. Damien Worm marche en effet sur les traces d'un certain Ben Templesmith, avec un style un brin moins «crade». Mais l'effet de surprise est désormais passé, alors qu'en est-il e cette suite ? Elle nous réserve beaucoup d'actions, en l’occurrence de cous tordus (voire même de cous tranchés), donc de bastons et de couses-poursuites. Rien de franchement surprenant mais le rythme est bon, les évènements s'enchaînent avec logique et fluidité. Damien Worm continue à proposer des planches assez séduisantes, avec les couleurs glauques qui conviennent bien à l'atmosphère, même si on remarque aussi une certaine propension à des fonds dont le vide est compensé par ses effets de lavis. Pas de quoi non plus crier au loup (garou), car le dessinateur remplit le contrat, en proposant un visuel assez original. Alors si vous êtes fan du genre, cette série ne sera certes pas au sommet mais elle figurera parmi celles qui se lisent agréablement. Une affaire de famille, qu'on n'a pas envie de lâcher non plus !

voir la fiche officielle ISBN 9782413027867