parution 05 février 2014  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Fantastique - Etrange

Temps morts T2

Si seulement tu étais là...

Le mystère s'épaissit alors même que l'on découvre l'identité de l'homme à la capuche. Un deuxième tome riche en rebondissements mais aussi en nouvelles interrogations, peut-être un peu trop, même.


 Temps morts T2 : Si seulement tu étais là... (0), comics chez Delcourt de McCann, Esquejo
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2014

L'histoire :

Ellis est une jeune femme qui a été plongée dans le coma suite à une agression. Un personnage au visage caché par une capuche - "l'encapuchonné" - se trouverait derrière cette agression et semble travailler de mèche avec Min, la mère d'Ellis. Alors que la famille d'Ellis (sa mère Min, son père, Edward Senior son frère, Eddie Jr) et sa meilleure amie, Jo, se trouvent à son chevet, l'esprit d'Ellis erre dans un monde onirique où coexistent les autres patients de l’hôpital qui sont, eux aussi, dans le coma. Parmi eux, un dénommé Bobby s'engage à lui servir de guide. Le docteur Geller, qui travaille à l’hôpital dans lequel a été envoyée Ellis, essaie de démêler ce qui se trame après avoir été écartée du dossier par le docteur Hammond, le médecin de la famille d'Ellis. Pendant ce temps, Ellis, qui s'est découvert le pouvoir de posséder le corps des autres patients comateux, s'installe dans le corps d'une fillette du nom de Katie et essaie de contacter Jo. Mais réussira-t-elle à convaincre sa meilleure amie de ce qui lui arrive ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le tome précédent de Temps Morts nous avait laissés un peu sur notre faim, avec ses nombreuses interrogations. Qui est l'homme à la capuche ? Pourquoi avoir agressé Ellis ? Quel est le rôle des parents d'Ellis dans cette sordide conspiration ? Ce deuxième tome apporte heureusement son lot de révélations et les auteurs donnent de l'élan au récit en le focalisant sur l'émergence d'Ellis dans le monde réel. En s'abstenant de passer trop de temps à faire accepter cette situation par l'entourage d'Ellis (une bonne idée), ce tome donne de nombreux éléments (pas toujours des réponses) sur le complot qui l'a plongée dans le coma. Malheureusement, Temps mort conserve son aspect soap opera. De trop nombreux personnages, pas tous utiles (on s'attend à voir surgir, les fans de la série télé Friends le connaissent bien, le docteur Drake Ramoray dans les couloirs), des ficelles narratives un peu grosses (les conversations téléphoniques cryptiques, Frankie le deus ex machina ambulant, etc...). Certains éléments laissent perplexe : une référence incongrue à un Chomsky «décédé de longue date» (Chomsky est bien vivant et Temps Mort ne semble pas se dérouler dans un futur lointain), et une ridicule et erronée référence aux modèles statistiques Markoviens, présagent de prétentions intellectuelles un peu inquiétantes vis-à-vis de l'intrigue principale. Mais le dessin de Rodin Esquejo se prête toujours parfaitement à la série et Dan McDaid joue avec réussite les guest-star à l'illustration, le temps d'une vingtaine de pages, en apportant un côté plus sombre très opportun. Temps Mort reste une série intéressante et le mystère tient encore en haleine, mais on espère un peu plus de finesse dans la mise en scène, sinon on va risquer le syndrome Lost et se casser le nez sur le final.

ISBN 9782756051529