parution 14 octobre 2020  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Horreur, Fantastique - Etrange

Walking Dead T15

Alors que contre toute attente, Rick prend la décision de libérer Negan, il découvre qu'Eugène s’entretient depuis des semaines avec une fille qui lui décrit une communauté idyllique. Une montée en puissance avant que la série ne s'achève.


 Walking Dead T15, comics chez Delcourt de Kirkman, Gaudiano, Adlard
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2020

L'histoire :

Rick vient de prendre une décision qui ne fait pas l'unanimté, c'est le moins qu'on puisse dire, puisqu'il annonce à la communauté qu'il va libérer Negan. Celui qui a tué des dizaines de personnes, celui qui a même mis en danger tous ses amis, tous ceux qu'il leade depuis des années, le boucher armé de son emblématique batte de baseball sertie de barbelés va donc reprendre sa liberté. Dwight ne l'entend pas de cette oreille et il a la franchise de le dire droit dans les yeux de Rick : pour lui, cet acte est irresponsable et prouve qu'il n'est plus capable de prendre des décisions pour tous. Un bras de fer s'installe clairement et fait monter d'un ton la pression, mais Rick n'est pas prêt à se déjuger, pas plus qu'à être mis sur la touche. Comme si cela ne suffisait pas, il découvre qu'Eugène est en lien, depuis plusieurs semaines, avec une fille prénommée Stéphanie, qui lui parle de l'organisation de son groupe de survivants au nombre de 50 000 désormais ! Eugène et elle échangent par radio. Deux décisions s'imposent : celle de monter une expédition pour prendre contact avec la communauté à laquelle appartient cette Stéphanie et celle de pister à distance Negan, qui n'a pas d'autre choix que de s’exiler...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

On le sait désormais, ces épisodes #169 à #180 marquent le début de la fin de la série. Ce volume 15 de cette intégrale réunit ainsi les tomes 29 et 30 de l'édition précédente et il est marqué par une nouvelle mise en tension d'évènements qui se cumulent. On retrouve donc nos personnages en petits morceaux, à l'issue du conflit qui a opposé Rick et les siens aux chuchoteurs : lui et son fils font le deuil d'Andréa, Dwight devient carrément hostile au leader emblématique de la communauté, quand les intentions de Negan, qui retrouve contre toute attente sa liberté, sont insaisissables. Et pour amener encore plus de perspectives et surtout d'aléa, une expédition est montée pour aller à la rencontre d'autres survivants et les choses ne vont évidemment pas du tout se passer comme prévu, ou tout du moins espéré. Ce qu'on peut également retenir de cette séquence, c'est la dimension politique dans l'écriture ces épisodes. La survie, les interactions et la psychologie des personnages restent le cœur du récit, mais avec la figure de la Gouverneuse, c'est véritablement une vision politique qui s'empare de la série. Il n'est pas possible de lire l'épisode qui la met en scène sans que la question des classes sociales, des élites et de la conservation du pouvoir ne soient soulevée. Par ailleurs, Charlie Adlard et Stefano Gaudiano mettent un soin particulier aux décors et le graphisme est plus appliqué que jamais. Le début de la fin, certes, mais quelle intensité !

voir la fiche officielle ISBN 9782413023760