parution 01 décembre 2016  éditeur Hachette  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Marvel Comics : le meilleur des super-héros T24

Les Défenseurs

Quand Keith Giffen et J.M. Dematteis tournent en dérision le Docteur Strange, Hulk, Namor et le Silver Surfer, associés pour ni plus ni moins que sauver tous les univers, cela donne un récit à l'humour totalement délirant !


 Marvel Comics : le meilleur des super-héros T24 : Les Défenseurs (0), comics chez Hachette de Giffen, Dematteis, Maguire, Sotomayor
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

New-York. Une silhouette se glisse silencieusement en pleine nuit dans la chambre du sanctuaire du Docteur Strange. L'homme essaie de prendre au dépourvu le célèbre mage et d'un geste sûr, il le strangule dans son sommeil. Mais c'est bien connu, Stephen Strange a plus d'un tour dans son sac et il assène un terrible coup de poing à la mâchoire de son assaillant ! Se redressant et invoquant, comme à son habitude, Vishanti, il se demande bien qui peut oser violer la sérénité de sa demeure et par la même vouloir attenter de si vile façon à la vie du suprême sorcier ? Alors que les bandes écarlates de Cyttorak jaillissent de ses mains et emprisonnent désormais l'assaillant, le magicien n'en revient pas de reconnaître en face de lui Wong, son fidèle serviteur ! Puis il met quelques secondes à comprendre que ce dernier est possédé par Cauchemar, qui est sorti du Monde des Rêves pour venir lui délivrer un terrible message : Dormammu et Umar se sont associés et leurs forces désormais combinées menacent le Multivers. Strange va convaincre Hulk, Namor et le Silver Surfer de combattre à ses côtés. Les Défenseurs sont de retour !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C'est Roy Thomas, qui, à la fin des années 70, a eu l'idée de constituer un groupe de super-héros autres que les Avengers, le FF et les X-Men. Il pense d'entrée à Hulk, Namor et le Siver Surfer mais ce dernier est un peu le chouchou de Stan Lee, alors il intègre Docteur Strange, bien que l'alien tout chromé bénéficiera, quelques numéros et discusiions plus tard, d'aventures au sein de cette team, à géométrie variable. Le scénariste devenant par ailleurs rédacteur en chef, il passe le relais de la série, jusque-là dessinée par Ross Andru, à Steve Englehart et Sal Buscema. C'est alors qu'une touche de féminité est ajoutée, avec l'intégration de Valkyrie. Les détails de l'hisotire des Défenseurs sont livrés, comme à chaque numéro, au cahier de fin et cette fois-ci, ce tome ne présente pas la première publication, mais une minie-série complète qui date de 2006, Les Défenseurs : Indéfendables. Keith Giffen, JM Dematteis et Kevin Maguire sont des transfuges de D.C, qu'ils quittent après avoir fondé la Justice League. Ils décident de recomposer l'équipe originelle et traitent leur sujet façon comédie parodique. Et il faut bien l'avouer, c'est un vrai régal. Docteur Strange est plus cabotin que jamais, si Bruce Banner est le taciturne de la bande, son alter ego de Jade devient une proie sexuelle pour Umar, divine nymphomane, tandis que le Silver Surfer ne sert strictement à rien et que Namor est tellement arrogant qu'il en devient puant ! Et le Summum, c'est la façon dont Dormammu est constamment tourné en ridicule. Voilà donc une pépite de second degré qui sort les Défenseurs des sentiers battus et rebattus de leurs aventures.