parution 27 janvier 2021  éditeur Panini Comics  collection Marvel Hors collection
 Public ado / adulte  Mots clés Aventure - Action / Historique / Super-héros

Magnéto le testament

Les Eisenhardt sont poursuivis par la barbarie nazie : le petit Max va découvrir l’horreur des camps, le marquant à tout jamais. Réédition dans un format monumental qui rend parfaitement hommage à l’originalité forte de cette œuvre à part.


Magnéto le testament , comics chez Panini Comics de Pak, Di Giandomenico, Hollingsworth
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2021

L'histoire :

Max Eisenhardt fait partie de cette jeunesse allemande qui suit un entraînement intensif à l’école dans une discipline de fer. Aujourd’hui, toute la promotion passe un concours en sport. Max ne fait pas le poids en lutte, d’autant que la présence de la petite balayeuse le perturbe et l’empêche de se concentrer. Sous le regard du proviseur et du professeur Kallb, les jeunes enchaînent les épreuves. Le directeur de l’école méprise Max et ne s’en cache pas : pour lui, c’est un enfant dégénéré et issu d’une race inférieure. Vient l’épreuve du javelot. Max tire en dernier mais il surpasse tout le monde avec un lancer remarquable. Grâce à ce lancer incroyable, il est premier sur le podium et obtient une superbe médaille. Pourtant, cette joie n’est pas partagée par tous et notamment le directeur qui regarde ce spectacle d’un œil mauvais. Même le professeur demande à Max d’être prudent et de ne pas se faire trop remarquer. Max est tout à sa joie et n’écoute pas son conseil. Il sort dans la rue et rejoint une foule immense qui lève le bras en scandant les mêmes phrases. Horrifié, Max voit au centre son beau-frère, attaché et frappé, avec une pancarte fixé sur le torse : « J’ai déshonoré une Allemande ». Les lois du Reich sont impitoyables envers les Juifs...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C’était l’idée forte de Chris Claremont : Magneto, le fameux super vilain des X-Men, a vécu une enfance terrible en étant enfermé dans le tristement célèbre camp d’Auschwitz. Greg Pack décide en 2009 de pousser le concept le plus loin possible en racontant dans le détail cette enfance malheureuse. Et c’est une sacrée surprise puisque le genre super héroïque se mue en genre historique. C’est comme si Magneto adolescent s’était transformé en Anne Frank avec la narration d’une saga familiale tragique frappée par le nazisme. Une entreprise d’autant plus marquante que Greg Pack fait un inventaire historique intelligent et maîtrisé puisque le pauvre Max Eisenhardt, le futur Magneto, traverse toutes les étapes les plus effroyables de la période nazie : de la nuit de Crystal à la révolte du ghetto de Varsovie sans oublier les événements inhumains des camps d’extermination. Rien ne nous sera épargné dans cet inventaire glaçant avec une voix off qui dresse le constat sidérant de la barbarie humaine de l’époque : on voit même les avions américains survoler le camp d’Auschwitz sans jamais intervenir... Tout ce travail historique impressionnant donne malgré tout une narration fluide et prenante, d’autant plus remarquable qu’on ne parle jamais de super pouvoirs, hormis certaines allusions fines sur ce que deviendra le célèbre adversaire du professeur Xavier. Mais quelle peinture de l’enfance du vilain, quel éclairage incroyable sur ses motivations futures et sa haine du genre humain ! L’originalité de cette œuvre ne se limite pas à l’angle scénaristique choisi : le dessin de Carmine Di Giandomenico s’éloigne également des standards des comics super héros. Son trait anguleux peint parfaitement l’émotion des personnages et certains plans chocs vont vous marquer au fer rouge. La réédition XXL de cette œuvre la propulse dans une autre dimension et ce n’est pas peu dire tant l’objet est gigantesque et d’une beauté saisissante. Plus qu’une œuvre magnétique... un devoir de mémoire !

voir la fiche officielle ISBN 9782809493788