parution 07 juillet 2010  éditeur Panini Comics  collection Panini - DC Icons
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Superman - Le monde selon Atlas

Un gros méchant veut détruire Métropolis ! Ouf, les habitants peuvent compter sur Superman, accompagné cette fois-ci de son super-chien. James Robinson réintroduit le dieu Atlas, on se demande pourquoi !


Superman - Le monde selon Atlas, comics chez Panini Comics de Robinson, Guedes, Ross
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2010

L'histoire :

Atlas, le Titan, arrive à Métropolis avec une seule idée en tête : réduire Superman en poussière. Lorsque titan se met à tout exploser sur son passage, le héros d’acier interrompt sa partie de frisbee avec son chien et Green Lantern (sic) et vole au secours de ses proches. Mais là, problème : Atlas tire sa force titanesque d’un talisman magique et se révèle beaucoup plus puissant que Superman ne le pensait. En plus de ça, il est aidé par un satellite géostationnaire qui tire des rayons d’énergie dévastateurs. Les lasers, ça, Superman peut gérer… mais question magie, Sup est plutôt allergique. Sur ce coup-là, il pourrait bien y laisser des plumes ! Heureusement pour lui, il peut compter sur Supergirl et son chien Krypto pour percer les mystères qui entourent le retour d’Atlas.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cet album en VF reprend les épisodes US de Superman n° 677-680 et voit l’arrivée d’une nouvelle équipe créative. Le « talentueux » James Robinson, à qui l’on doit les scénarios de Starman ou Justice League of America, offre ici une histoire d’une platitude exaspérante : un vilain débarque en ville, avec l’idée originale de tuer Superman. La seule vraie originalité est de voir le super-héros se faire démolir le super-portrait pendant une moitié d’album. On voit aussi Supergirl, qui disparaît aussi vite qu’elle apparaît (en même temps c’est normal, c’est une super-rapide). Entre temps, elle mène une enquête sur ce mystérieux satellite… et plus rien ! Même la tentative de ramener Krypto sous les projecteurs est vaine. On attend donc la suite… mais l’aura-t-on un jour ? Rien n’est moins sûr, puisque Panini ne veut offrir à son lectorat que les meilleurs épisodes des séries concernant l’Homme de demain (!). Au dessin, un jeune artiste de tout juste 22 ans, Renato Guedes, s’offre le luxe de copier à la perfection le style de Kirby, dans une série de flashbacks racontant la genèse du Titan. Son style, classique, est dévalorisé par la mise en couleur : à croire que Loïs n’utilise pas le nouvel Ariel couleur éclatante pour laver les capes de Superman : le résultat est fade. Bref, seules les couvertures d’Alex Ross valent le détour, mais ça n’en fait pas un album indispensable pour autant. « C’est un oiseau, c’est un avion, non »… c’est juste Superman qui sort son chien !

ISBN 9782809413533