parution 01 janvier 2003  éditeur Rackham  Public ado / adulte  Thème Historique, Guerre

300

L'adaptation du récit de la bataille du défilé des Thermopyles. Une oeuvre remarquable, troublante par les réflexions qu'elle suscite.


300, comics chez Rackham de Miller, Varley
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Rackham édition 2003

L'histoire :

480 avant Jésus-Christ. La Grèce, championne de la démocratie, gardienne de la liberté, court un danger mortel : l'armée perse est à ses portes ! Xerxès le roi-dieu et ses guerriers innombrables, entendent la faire ployer. La nation grecque se soulève : de tout le pays, des guerriers se rendent à l'extrême nord du royaume : le défilé des Thermopyles sera le lieu de la bataille. Depuis la Laconie, depuis la Sparte sacrée, 300 guerriers d'élite menés par le roi Léonidas avancent vers le combat, vers la gloire, vers la mort…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

300 adapte le récit de l'héroïque résistance de Sparte à l'invasion perse. Le dit de la bataille, sur un ton épique et héroïque, parfois d'un humour tranchant, est remarquable. Le dessin de Frank Miller transcende véritablement la narration. Il montre sa maîtrise de la lumière dans de somptueux plans mis en couleurs par Lynn Varley, où la masse noire de la pierre rehausse une silhouette, un éclair, un ciel. Le découpage des scènes, une utilisation étonnante des répétitions visuelles, confèrent aux images une dynamique, une énergie parfois brutales, qui transparaissent dans les scènes de combats, où la violence graphique de Miller s'exprime pleinement. Car l'oeuvre est violente et troublante. Les valeurs prêtées aux Spartiates évoquent ostensiblement les idéaux fascistes ; à Sparte, nulle place pour le faible, éliminé ou voué à disparaître. Cette idéologie est justifiée avec un manichéisme évident. Une multitude de Perses déferle sur le monde libre : une poignée de Spartiates se dresse pour le défendre. Les Perses massacrent-ils par crainte de Xerxès, tyran orgueilleux jusqu'à la folie ? Les Spartiates combattent libres, menés par le juste Léonidas. Troublants également sont les artifices graphiques de Miller : les répétitions visuelles, les formes épurées ne sont pas sans rappeler l'art exploité par les fascistes. 300 mène donc à s'interroger sur l'utilité, la futilité, la duplicité de la violence. Léonidas en est conscient, lui-même qui défend l'impitoyable machine de guerre spartiate, et qui, par sa sagesse, par la compassion dont il est capable, l'humanise. On frémit en imaginant les guerriers spartiates, dévoués jusqu'au fanatisme, menés par un Xerxès avide de bâtir un empire séculaire.

ISBN 9781569714027