parution 01 février 2008  éditeur Toth  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Science - fiction

Storm T17

Le monde qui tourne & Les robots de Danderzei (17-18)

Storm, Redhair et Nomad poursuivent leur route sur Pandarve, planète-monde surprenante qui ne cesse de dévoiler des univers aussi étonnants que dangereux. 2 nouveaux épisodes inédits pour complèter le cycle des chroniques de Pandarve.


 Storm T17 : Le monde qui tourne & Les robots de Danderzei (17-18) (0), comics chez Toth de Lodewijk, Lawrence
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Toth édition 2008

L'histoire :

Le monde qui tourne : Storm, Redhair et Nomad traversent le désert des Monuments à bord du train qui les relie à la ville de mi-chemin. Le train est bondé car de nombreux voyageurs se rendent au festival de mi-chemin, terminus de la ligne du chemin de fer. Au même moment, dans la prison de la ville, se trouve enchaînée Boforce, une redoutable bonne femme condamnée à mort. Celle-ci profite d’une aide extérieure pour s’évader de la forteresse. Elle emmène avec elle un forçat, sous la contrainte, pour qu’il la conduise à la gare ferroviaire. Quand le train entre en gare, Storm et Nomad descendent du wagon, tandis que Redhair remonte chercher quelque chose. Les mécanos doivent faire pivoter la locomotive, pour pouvoir repartir dans l’autre sens. Ils n’ont pas le temps d’exécuter la manœuvre car Boforce et ses complices les prennent en otages afin de redémarrer la locomotive. Le choc violent du départ provoque une secousse qui renverse et assomme Redhair à l’intérieur…
Les robots de Danderzei : Après un voyage sans tracas, Storm, Redhair et Nomad accostent dans le monde de mousse. Ils se rendent dans une taverne afin de boire quelques bières et surtout d’y trouver un nouvel employeur. En effet, ils espèrent se faire embaucher rapidement au sein de l’équipage d’un navire. Au fond du bar se trouve un groupe d’énergumènes, mené par une vielle femme qui semble intéressée par Storm et ses compagnons. Après quelques hésitations, ils embarquent donc à bord du navire commandé par la mère Krone. La cargaison semble suspecte et intrigue Nomad qui jette un œil furtif dans les cales. A sa surprise, il tombe sur des humains enchaînés, des esclaves…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce « second » volume des éditions Thot, limité à 2000 exemplaires, rassemble deux nouvelles aventures inédites du héros intergalactique Storm. Il comprend aussi un dossier illustré sur la quête de Storm, revenant sur l’évolution de la série, mais dévoilant aussi des croquis réalisés par Don Lawrence. On apprend notamment comment le scénariste Martin Lodewijk et Don travaillaient ensemble sur de nouvelles histoires, s’inspirant souvent de faits et lieux existant réellement. Ainsi, dans le monde de Pandarve, de nombreux paysages font directement référence à des paysages terrestres comme le désert de Monument Valley ou le mont Rushmore aux USA. Ces deux aventures restent dans un esprit d’aventures et d’actions qui ne cessent de surprendre à la lecture. Les machines évoluant dans le monde de Danderzei sont des clins d’œil à l’époque des années 80, avec la déferlante de robots japonais en dessins animées. Une subtilité scénaristique conclue la fin du second tome, et jouera plus tard un rôle déterminant dans la conclusion de la série. On n’en dira pas davantage, mais voilà deux histoires dynamiques, parfaitement réussies, à ne pas rater.

voir la fiche officielle ISBN 9782913999282