parution 29 novembre 2013  éditeur Wanga Comics  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Horreur

Æternum Vale

Œil pour œil

Dans l'Empire napoléonien, un savant anglais et son assistante cherchent le créateur d'une armée de morts vivants menaçant de déferler sur le monde. Une uchronie matinée d'horreur convaincante et savamment mise en scène.


Æternum Vale : Œil  pour œil (0), comics chez Wanga Comics de Colinet, Charretier, Wetstein
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Wanga Comics édition 2013

L'histoire :

En 1833, l'Empire français domine l'Europe sous l'impulsion de Napoléon 1er et sa redoutable armée. Trente ans auparavant, l'Empereur sollicita Victor Godwin, un immigré anglais qui, en voulant révolutionner la médecine, manipula les cadavres humains et créa de véritables soldats invulnérables. A présent, cet homme cherche les éventuels zombies qui sont encore en état de marche, accompagné par une jeune femme du nom de Bleach. Ensemble, ils recherchent des indices sur un autre créateur de morts vivants, un individu mystérieux qui est responsable de la malédiction secrète de Victor. Une nuit, alors que l'anglais discute avec un garde sur les remparts de la ville, il aperçoit à la lisière des bois plusieurs monstres s'approcher...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les éditions angoumoises Wanga Comics nous ont habitué depuis plusieurs années à sortir des récits de super héros. Avec Æternum Vale, les lecteurs découvriront un tout autre univers puisqu'il s'agit d'une uchronie horrifique. L'action prend place en 1833 dans un Empire napoléonien où des morts vivants déambulent un peu partout. Le scénario de Pierrick Colinet mélange les genres avec application, tout en rendant de jolis hommages à des influences comme Mary Shelley sur Frankenstein. En effet, les créatures présentes dans le récit sont des corps reconstitués et réanimés et pas des humains contaminés. L'histoire met en avant le personnage de Victor Godwin, un personnage érudit et savant qui a su créer ces créatures par le passé. Avec Bleach, une jeune femme dont on ignore beaucoup de choses, il cherche un autre médecin qui, lui, maîtriserait plus encore cette science de l'occulte. La narration est efficace, le rythme est bon et pour une première œuvre, cela est très prometteur, notamment sur les dialogues, qui sont d'excellentes facture. Pour Elsa Charretier, il s'agit aussi du premier ouvrage. La dessinatrice fait une bonne impression durant les 100 pages d'Æternum Vale. Certaines planches bénéficient d'un cadrage cinématographique et se montrent très inspirées. D'autres manquent parfois d'un peu de finition, rien de préjudiciable cependant. Æternum Vale est une lecture des plus intéressantes et fait une belle entrée dans le monde du French Comics. Des auteurs à suivre de près...