parution 26 novembre 2015  éditeur Asiatika  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Shôjo

Lucifer T1

Renzo et Yùu sont deux garçons amoureux et atteints de la malédiction de Lucifer. Lorsque Renzo disparaît, Yùu part à sa recherche. A tout point de vue, le pire manga jamais paru en France.


 Lucifer T1, manga chez Asiatika de Shana
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Asiatika édition 2015

L'histoire :

Renzo et Yùu sont deux jeunes hommes sortant du même orphelinat et sont tous deux atteints de la « malédiction de Lucifer ». Ils ne se rappellent pas de leur passé mais ont une particularité : Yùu est un vampire tandis que Renzo est un loup. Amoureux l’un de l’autre, Yùu est perdu lorsque Renzo disparaît du jour au lendemain. Il décide alors d’aller à sa recherche. En chemin, Yùu comme Renzo vont s’associer à divers personnages hauts en couleurs et en apprendre plus sur leur malédiction et leurs origines...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Lucifer est l’exemple type de tout ce qu’il ne faut pas faire. Tout d’abord, le dessin est d’un niveau affligeant. Sans chercher à être méchant, c’est purement et simplement le manga le plus mal dessiné jamais publié en France par un éditeur. Même dans le monde amateur des fanzines, on trouve rarement aussi mauvais : les visages sont mal faits, les proportions donnent dans le n’importe quoi, ainsi que les perspectives, les décors sont inexistants ou presque (et pitoyables lorsqu’il y en a), on voit les traits préliminaires mal effacés, les encrages et ce qui sert de tramage sont horribles, rien n’est homogène, ça déborde, le rendu fait sale... Les pleines pages sont au format paysage, si bien qu’on doit retourner le livre en cours de lecture, ce qui casse totalement le rythme de lecture (même s’il n’y a pas vraiment de rythme dans l’histoire, totalement chaotique) en plus d’être pénible. Les textes oscillent entre le creux, l’inutile et le pitoyable (et l’incompréhensible aussi parfois), et les mots sont mal coupés lorsqu’ils sont trop grands pour les phylactères - en passant, les bulles verticales héritées de l’écriture japonaise dans les mangas traduits ne se justifient pas ici et prennent de la place inutilement la plupart du temps. Le scénario est totalement décousu, on n’y comprend pas grand-chose, le séquences s’enchaînent abruptement, les personnages sont creux et stéréotypés à mort (tout comme le récit), il y en a trop et certains se ressemblent trop, la plupart d’entre eux ne servent à rien… Il n’y a rien à sauver de ce titre, et il est tout à fait incompréhensible qu’un éditeur ait accepté de le publier, qui plus est au prix de 8€. Sur un peu moins de 20 000 mangas parus en France à ce jour, Lucifer est officiellement le pire de tous.

voir la fiche officielle ISBN 9791095224051