parution 01 mai 2008  éditeur Asuka  collection Asuka Shonen
 Public ado / adulte  Mots clés Anticipation / Aventure - Action / Shônen

Hokuto no Ken – Edition Simple, T2

Juste avant de mettre fin à la vie de King, Kenshirô apprend que la belle Julia est morte. Un deuxième tome aussi violent que le premier et déjà répétitif.


 Hokuto no Ken – Edition Simple, T2, manga chez Asuka de Buronson, Hara
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Asuka édition 2008

L'histoire :

Kenshirô arrive enfin à approcher Julia mais il se rend compte qu’il s’agit en fait d’un simple mannequin de cire. Il remarque alors que des larmes coulent le long des joues de King, son adversaire. En effet, la vraie jeune femme est morte depuis quelques mois déjà et King lui raconte alors ce qu’il s’est passé en son absence. Il y a un an, lorsque Julia a quitté à contrecœur Kenshirô pour lui, King a tout fait pour séduire la belle et se faire aimer d’elle. Il n’a eu de cesse de piller des villages avec sa bande pour lui offrir des trésors et lui a même érigé une cité, baptisée Southern Cross, pour qu’elle en soit la reine. Hélas, tous ses efforts ont été vains et Julia n’a jamais réussi à l’aimer ; c’est même l’effet inverse qu’il s’est produit. En découvrant la cité de Southern Cross, Julia réalisa alors l’ampleur des massacres et atrocités qui avaient été commis en son nom. Cela lui fut tellement insupportable qu’elle se mit à pleurer avant de se jeter dans le vide…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après une révélation un peu grotesque sur la mort de Julia, on tombe rapidement dans les petites histoires à répétition. En effet, à chaque fois, des villageois sont martyrisés par une bande de gros musclés (en l’occurrence, des pseudos nazis puis un gang à la recherche d’eau) et le gentil Kenshirô vient punir ces derniers à coups de « j’te touche, t’exploses quelques secondes après ». Le personnage de Batt est là uniquement pour apporter une touche d’humour mais, malheureusement, cela ne marche pas vraiment. Quant à Lynn, la petite fille est là pour représenter les victimes et le côté empathique de Kenshirô. De part son côté ultra-violent, ce titre est fortement déconseillé aux âmes sensibles. Contrairement au scénario, les graphismes sont de très bonne facture, même si on regrette que le découpage ne soit dynamique que pendant les scènes d’action. Le tramage et l’encrage sont très bien utilisés, et les décors sont nombreux et regorgent de détails. Quant aux personnages, tout est soigné : les expressions et les muscles sont parfaitement rendus, malgré quelques exagérations des proportions dans les silhouettes et quelques poses kitchs et ridicules. A réserver aux nostalgiques, qui ne doivent se poser qu’une seule et unique question : comment Kenshirô se procure-t-il une nouvelle veste à chaque chapitre ? Hatatatatata !!!

voir la fiche officielle ISBN 9782849654026