parution 24 septembre 2009  éditeur Asuka  collection Asuka Shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Anticipation Shônen

Hokuto no Ken – Edition Simple, T10

Shû est défait par Souther mais Kenshiro, malgré ses blessures, revient pour le venger ! Ce volume aux combats impressionnants voit la fin d'un cycle et prépare le suivant.


 Hokuto no Ken – Edition Simple, T10, manga chez Asuka de Hara, Buronson
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Asuka édition 2009

L'histoire :

Shû s’est dressé contre Souther, mais celui qui se fait appeler l’Empereur Sacré préfère d’abord le laisser se débattre avec ses sbires. Bien évidemment, Shû n’en fait qu’une bouchée avant de s’attaquer directement à Souther. Ce dernier évite le coup de justesse mais sans effort et nargue même ensuite son adversaire en l’enjoignant à recommencer son attaque à bout portant. Seulement, cela coûtera la vie d’une centaine d’otages que retiennent les hommes de Souther et, malgré les supplications de son peuple prêt à se sacrifier pour qu’il mette fin à la tyrannie de l’Empereur Sacré, Shû, l’étoile de la bonté, ne peut se résoudre à ce marché. Souther décide alors d’en finir avec l’homme du Nanto Hakuroken et lui tranche les tendons des jambes, l’empêchant à jamais de pouvoir encore utiliser son art martial. Puis, il donne l’ordre à ses hommes de massacrer le reste de la population vu qu’il n’avait parlé que d’épargner la vie de la centaine d’otages. Shû est ensuite emmené par les hommes de Souther pour être exécuté au mausolée que ce dernier a fait construire. Maintenant impuissant face à la cruauté de Souther, Shû appelle Kenshiro de toute son âme et son appel parvient jusqu’à l’homme du Hokuto : Ken se réveille et fait demi-tour malgré ses blessures...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C’est un tome rempli de combats au sommet (littéralement d’ailleurs dans le cas du combat de Ken contre Souther puisqu’il se déroule tout en haut du mausolée) que ce dixième opus. Voyez plutôt : Shû vs Souther, Souther vs Ken, et Raoh vs le frère aîné de leur maître ! Evidemment, c’est surtout le combat de Ken qui prend la majeure partie des pages : pour sa revanche, l’homme du Hokuto est plus déterminé que jamais et lui comme Souther vont s’obliger réciproquement à sortir leurs meilleurs techniques une fois que Ken aura découvert le secret de l’Empereur sacré, ce qui arrive rapidement lors du combat. En parallèle, Raoh et Toki font de la figuration en préparation de leur retour sur le devant de la scène dans les chapitres à venir : après avoir déblayé le chemin devant lui et assisté à l’affrontement de Ken, Raoh part vérifier s’il est totalement remis de sa blessure en affrontant le frère de son maître et Toki, sentant que sa fin est proche, décide de mourir en guerrier... Maintenant que 5 des 6 étoiles principales du Nanto ne sont plus, l’affrontement final des frères du Hokuto semble se rapprocher à grande vitesse. Même si ce volume n’est pas graphiquement ce que Tetsuo Hara sait faire de mieux (un ou deux effets de style ratés dans les pages couleurs, ainsi que de nombreux plans où les personnages apparaissent déformés lors des actions d’éclats, tic graphique bien connu de l’auteur), il n’en reste pas moins très bien réalisé (d’ailleurs, le combat dans les escaliers, en haut du mausolée, permet quelques figures originales). Du presque tout bon donc, dont on attend la suite pour voir les choses sérieuses continuer et, on l’espère, ne pas repartir sur des affrontements avec des petits losers de base.

voir la fiche officielle ISBN 9782849656693