parution 12 novembre 2009  éditeur Asuka  collection Asuka Shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Anticipation Shônen

Hokuto no Ken – Edition Simple, T11

Sentant la fin de sa vie proche, Toki décide d'aller affronter Raoh pour un ultime combat. Un tome qui promettait beaucoup mais qui déçoit à la hauteur de nos attentes et s'avère donc au final assez moyen.


 Hokuto no Ken – Edition Simple, T11, manga chez Asuka de Hara, Buronson, Fumimura
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Asuka édition 2009

L'histoire :

Maintenant que les autres problèmes sont réglés, Toki a décidé d’aller affronter Raoh pour ce qui sera son ultime combat, avant que son corps malade ne soit plus en état de le faire. En réalité, il aurait préféré passer ses derniers jours à soigner ceux qui souffrent grâce à son art, mais ses instincts d’artiste martial ont finalement repris le dessus. De plus, il s’agit là de son destin : lorsqu’ils étaient enfants, Raoh lui a fait promettre de venir se placer en travers de son chemin si jamais il déviait du droit chemin, ce qui est maintenant arrivé aux yeux de Toki. Kenshiro a néanmoins des doutes sur la capacité de Toki à mener un tel combat à bien, c’est pourquoi ce dernier propose à son jeune frère de l’affronter dans un duel pour lui prouver qu’il a tort. Après avoir prêté serment de ne pas se tenir rancune quelle que soit l’issue de ce combat, les deux pratiquants du hokuto se placent en position, face à face. En une seule passe, le combat est terminé : les deux se touchent mutuellement sans néanmoins porter les coups à fond, et c’est donc sans blessure que l’égalité est prononcée. Un peu plus tard, Toki, Ken et les enfants se rendent sur la tombe des parents de Toki et Raoh, car ces deux là sont de véritables frères de sang, contrairement à Kenshiro. Là, ils retrouvent finalement la trace de Raoh. Le combat final entre les deux styles totalement différents de Toki et de Raoh va enfin pouvoir commencer...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Toki contre Ken, Toki contre Raoh... Encore une fois, ce tome s’annonçait prometteur. Malheureusement, la déception est de la partie. Le combat contre Ken s’avère une simple politesse (7 planches, dont seules 3 représentent vraiment l’affrontement !), et celui contre Raoh n’est clairement pas à la hauteur de nos espérances ! Là où on croyait voir le combat de la quintessence de la souplesse face à celle de la force brute, on a pourtant le droit à un affrontement où Toki opte finalement lui aussi pour la puissance. Ce qui aurait pu être un affrontement véritablement original, tout en esquive, en retournement de force contre l’adversaire, etc., ne s’avère finalement qu’un combat de plus dans le style de la série, brutal et sans surprise. Et c’est donc aussi sans surprise que ce combat se termine avec le vainqueur qu’on attendait... Bref, un combat décevant ponctué de plusieurs flash-backs, mais dont au moins la fin change quelque peu de d’habitude, accordons lui cela. Graphiquement non plus, ces affrontements ne cassent pas des briques, contrairement aux poings des protagonistes qui pètent du rocher à tout va. Certes, le trait du dessinateur ne faiblit pas, mais il s’agit plutôt de la mise en scène qui paraît finalement bien fade alors qu’il s’agit là de l’un des affrontements les plus mythiques de l’histoire. Après cela, un nouveau cycle démarre pour lequel le scénariste fait sortir de son chapeau un nouvel adversaire puissant qui va venir s’en prendre à Kenshiro : Sirius, l’étoile solitaire qui officie comme bras droit de Raoh et lui a gardé le trône au chaud durant son absence. Les tomes suivants nous en diront plus sur l’intérêt de ce nouveau balèze qu’on espère être plus qu’un feu de paille allumé à la va-vite, d’autant que ses liens de parentés nous intriguent déjà. En espérant qu’il ne s’agisse pas là encore d’un pétard mouillé...

voir la fiche officielle ISBN 9782849657027