parution 29 janvier 2020  éditeur Delcourt Tonkam  collection Seinen
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Humour Seinen

Maison Ikkoku T1

Etudiant raté, Godaï décide de rester un moment à la pension Ikkoku car il tombe sous le charme de la nouvelle gardienne sans se douter de la souffrance que cache la jeune femme. Une nouvelle édition qui fait plaisir.


 Maison Ikkoku T1, manga chez Delcourt Tonkam de Takahashi
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt Tonkam édition 2020

L'histoire :

Etudiant peu brillant, voire raté, Yusaku Godaï vit dans une pension de famille : la maison Ikkoku. Seulement, les autres pensionnaires viennent régulièrement faire la fête dans sa chambre, peu importe qu’il soit d’accord ou non. Aujourd’hui, il décide donc de quitter les lieux. C’est la troisième fois dans le mois qu’il annonce son départ, donc cela ne provoque pas beaucoup d’émotion. En revanche, une jolie jeune femme de 20 ans, Kyoko, créé la surprise en arrivant. Elle leur annonce qu’elle est la nouvelle gardienne de la maison Ikkoku. Godaï tombe instantanément sous son charme et décide alors de rester. Toutefois, il ignore que la belle Kyoko cache un passé tragique...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Soyons francs, cette troisième édition n’est pas aussi perfect qu’on nous le fait croire car elle ne présente pas grand-chose de neuf. En revanche, pour ceux qui ont envie de découvrir l’œuvre de Rumiko Takahashi, voilà une très bonne occasion de s’y mettre. Alternant des moments d’humour avec des passages plus touchants, le récit nous invite à partager le quotidien de pensionnaires assez délurés, et aux caractères bien tranchés. L’histoire d’amour au milieu de tout cela n’est pour le moment qu’un prétexte pour mettre en scène de nombreux quiproquos et lier un peu tout cela de manière plus ficelée. Le scénario est plein de vie et de malice, réaliste et barré à la fois, c’est un bonheur de voir tout ce petit monde s’agiter. Quant aux dessins, on identifie instantanément le style de l’auteur, dans des pages dynamiques et soignées à souhait. Bienvenue à la maison Ikkoku !

voir la fiche officielle ISBN 9782413026853