parution 15 octobre 2014  éditeur Delcourt  collection Shojo Delcourt
 Public ado / adulte  Thème Humour, Sentimental Shôjo

Switch girl T25

Nika dévoile publiquement son côté off pour prouver la force de son amour : cela lui permettra-t-il de récupérer Arata ? Un final sympathique et amusant.


 Switch girl  T25, manga chez Delcourt de Aida
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2014

L'histoire :

C’est en mode off et accompagnée d’une pancarte la représentant en mode on que Nika se rend à Shibuya et se met à crier sur la place publique. Elle explique alors que c’est de cette façon qu’elle est au naturel et s’excuse d’avoir menti pendant tout ce temps-là sur sa façon d’être. Dans un premier temps, la foule la regarde d’un air médusé mais, très vite, des voix mécontentes se font entendre. Nika se fait accuser de traîtrise et, pour se venger, certains veulent mettre en ligne une photo d’elle. La demoiselle réalise alors l’ampleur du phénomène et craint d’avoir commis une grosse erreur. C’est à ce moment qu’arrive Arata...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ca y est, l’heure est venue pour la switch girl de tirer sa révérence. Mais, avant cela, la demoiselle doit assumer publiquement son côté négligé afin de pouvoir récupérer Arata. On devine comment les choses vont se terminer mais on apprécie tout de même la lecture car les personnages sont touchants. Puis, la suite fait un peu office de « meublage » avec un épisode sur un jeu de drague où les héroïnes de la série ont leurs défauts poussés au maximum, un chapitre sur l’humiliation de l’épilation des zones intimes et un épilogue sur la relation entre Queen Guenon et Someya après le lycée. Néanmoins, ces passages sont soit amusants soit sympathiques, et on ne s’ennuie donc pas. On peut donc tourner sereinement la dernière page de cette série en attendant de voir ce que nous réserve l’auteur comme prochain titre.

voir la fiche officielle ISBN 9782756060866