parution 03 janvier 2006  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Aventure - Action, Fantastique - Etrange Seinen

Berserk T11

Griffith a rejoint sa troupe du Faucon mais le Roi de Windham ne compte pas laisser son ennemi libre. Le Molosse Noir est lâché et avec lui une violence hors du commun... Un opus montant en puissance.


 Berserk T11, manga chez Glénat de Miura
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2006

L'histoire de la série :

Guts est surnommé le guerrier noir partout où la rumeur peut se répandre. Il porte une épée aussi grande que lui, son œil droit est crevé et sa nuque porte une étrange marque maudite. Son bras gauche amputé a été remplacé par un bras mécanique qui lui a été fabriqué afin d’assouvir sa vengeance. Depuis sa plus tendre enfance, Guts est malmené par le destin. L’enfant qui naquit dans une mare boueuse fut recueilli par un guerrier du nom de Gambino, qui l’entraîna au combat avant de trahir sa confiance. Guts erre ensuite quelques années en devenant mercenaire, mais c’est en faisant la rencontre de Griffith et de la troupe du faucon que sa vie va changer. Il y fera la rencontre de nombreux compagnons, et de Casca, la femme dont il tombera amoureux. Mais Griffith, en découvrant une béhérit, un item maudit, trahira finalement ses amis et deviendra un des God hand, un Dieu destructeur et infernal, détruisant tout ce en quoi croyait Guts. Dès lors, ce dernier ne vivra que pour se venger de ce traître qu’il considérait comme son ami.

L'histoire :

Guts et ses amis sont parvenus à fuir les armées royales de Windham avec Griffith parmi eux. Leur chef n'est malheureusement plus que l'ombre de lui-même : il a été torturé, ses tendons coupés, sa langue arrachée... Le Roi de Windham n'accepte pas que celui qui défloré la princesse Charlotte ait ainsi pu retrouver sa liberté. Il ordonne alors à ce qu’à ses trousses soit envoyé Wyald, un prisonnier au physique disgracieux mais à la force hors du commun. Ce dernier s'était par le passé vu confier une troupe qui fut très vite surnommée celle du Molosse Noir. Sa réputation est parfaitement justifiée car, à chaque intervention, ils pillent, violent et exécutent à bon train. La troupe de Wyald rejoint très vite le groupe de Griffith et le massacre à vue d’œil. Guts s'interpose mais, devant la force et la vitesse de Wyald, il n'est guère favori...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Berserk n'en finit plus de surprendre. Après l'évasion de Griffith des geôles du Roi de Windham, le souverain envoie son plus vil combattant et sa troupe à la poursuite du fuyard. C'est donc à un gigantesque combat que les lecteurs auront droit dans ce onzième volet. Particulièrement violent, le récit penche progressivement dans le fantastique et la conclusion de cet opus donnera clairement envie de lire la suite. L'opposition prévisible entre Guts et Wyald est impressionnante et s'étale sur quasiment tout l'album. Kentaro Miura lance en conclusion de celui-ci le début d'une nouvelle ère pour Berserk, celle où l'horreur débute... L'histoire est vraiment bien fignolée, dynamique et pleine de rebondissements. On ressent vraiment la montée en puissance d'un récit où la violence va de pair. Les dessins de Miura sont toujours aussi bons et complètent un ensemble à l'intérêt permanent.

voir la fiche officielle ISBN 9782723451017