parution 11 mars 2009  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Aventure - Action, Fantastique - Etrange Seinen

Berserk T30

Guts se bat contre Serpico pendant qu’un énorme tigre attaque les nobles à la réception du père de Farnèse. De l’action, de l’action et encore de l’action !


 Berserk T30, manga chez Glénat de Miura
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2009

L'histoire de la série :

Guts est surnommé le guerrier noir partout où la rumeur peut se répandre. Il porte une épée aussi grande que lui, son œil droit est crevé et sa nuque porte une étrange marque maudite. Son bras gauche amputé a été remplacé par un bras mécanique qui lui a été fabriqué afin d’assouvir sa vengeance. Depuis sa plus tendre enfance, Guts est malmené par le destin. L’enfant qui naquit dans une mare boueuse fut recueilli par un guerrier du nom de Gambino, qui l’entraîna au combat avant de trahir sa confiance. Guts erre ensuite quelques années en devenant mercenaire, mais c’est en faisant la rencontre de Griffith et de la troupe du faucon que sa vie va changer. Il y fera la rencontre de nombreux compagnons, et de Casca, la femme dont il tombera amoureux. Mais Griffith, en découvrant une béhérit, un item maudit, trahira finalement ses amis et deviendra un des God hand, un Dieu destructeur et infernal, détruisant tout ce en quoi croyait Guts. Dès lors, ce dernier ne vivra que pour se venger de ce traître qu’il considérait comme son ami.

L'histoire :

Serpico a décidé d’empêcher Guts d’arriver jusqu’à Farnèse et c’est alors un combat à l’épée qui débute. Les deux hommes s’affrontent donc dans le palais mais les nombreuses colonnes de la salle où ils se trouvent gênent Guts. En effet, son épée étant très longue, les mouvements sont donc moins évidents à effectuer mais ce n’est pas cela qui va l’arrêter pour autant : grâce à sa force démesurée, il peut briser la pierre et, rapidement, la pièce offre un décor dégagé. Serpico a de plus en plus de mal à éviter les coups de Guts et finit par s’écrouler au milieu des débris. Pendant ce temps-là, Farnèse assiste à la réception organisée par son père et, s’apercevant que Serpico n’est plus à côté d’elle, décide de partir à sa recherche au moment même où son frère s’apprêtait à annoncer les fiançailles de la jeune femme avec Roderick. C’est alors que la fête vire au cauchemar : une créature qui ressemble à un gigantesque tigre passe à travers une fenêtre et commence à dévorer les invités…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Comme on pouvait le pressentir à la fin du tome précédent, l’action revient et occupe tout le volume. Ainsi, cela commence par un combat à l’épée entre Guts et Serpico, avant que l’on ne passe à la fête organisée par le père de Farnèse. C’est là que les choses se gâtent puisque, en plus d’affronter ces « gros chats », cela n’est en fait que le prélude à l’attaque de la ville par les kushans. On retrouve alors les monstres que l’on avait déjà vus à la plage et de nouvelles espèces toutes aussi dangereuses. Oubliée la mollesse du volet précédent ; ici tout n’est que massacres et étripage (avec un soupçon de sorcellerie) et les tripes comme les têtes volent à tout va (âmes sensibles s’abstenir). Certes, l’histoire n’avance donc que très peu mais cela n’est pas grave tant on est absorbé par les combats. De plus, les graphismes sont toujours aussi superbes, ce qui accentue notre plaisir. Au final, voici un concentré d’action qui fait du bien et qui devrait se prolonger dans le prochain tome.

voir la fiche officielle ISBN 9782723464758