parution 19 octobre 2011  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Gastronomie Seinen

Les gouttes de Dieu T21

Sur la rive droite de bordeaux, Shizuku doit trouver 3 vins d’exception à prix raisonnable pour sauver la place de son chef et de l’ami de ce dernier, et décide pour cela de se fier à l’odeur des vignobles. Un voyage en France tout à fait plaisant !


Les gouttes de Dieu T21, manga chez Glénat de Agi, Okimoto
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2011

L'histoire :

Le défi consistant à déterminer qui deviendra le prochain chef du département vin a amené le chef Kawarage, Miyabi et Shizuku à se rendre en France, sur la rive droite de Bordeaux, à la recherche de 3 vins de très bonne qualité mais à prix raisonnable. Les jeunes gens apprennent que le chef a vécu là pendant un an afin de lancer le département à son retour, qu’il y a fait le tour des châteaux et qu’il a même aidé aux vendanges. Ils retrouvent un ancien collaborateur de Kawarage, Motoki, qui travaille maintenant dans un restaurant parisien et qui est justement venu s’approvisionner en vins. Comme il a un peu de temps libre, ce dernier les balade alors un peu pour montrer à Miyabi et Shizuku des châteaux renommés, mais aussi pour les aider à visiter les petits domaines peu connus afin d’essayer de trouver ce qu’ils recherchent. En fait, comme Motoki vient de perdre la liste des vins qu’il devait acheter pour la réception d’un mariage et que c’était le sommelier de son restaurant qui les avait sélectionnés, il doit maintenant lui aussi trouver 3 vins de bonne qualité et à des prix raisonnables. Vu le nombre de domaines, sa faible connaissance de la rive droite, et le fait qu’il doit trouver cela avant le lendemain, Shizuku propose à Motoki de chercher ses vins en même temps que les leurs, et cela grâce à son flair qui lui permet de détecter la qualité des vins grâce à l’odeur de la terre et de la vigne où pousse le raisin...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Sur la base de ressorts scénaristiques aussi peu subtils que d’habitude - mais qu’importe - ce 21ème opus met en opposition l’équipe de Shizuku, Miyabi et leur chef Kawarage contre M. Nakahara, le potentiel remplaçant de ce dernier à la tête du département vin de la société Taiyo. Ce dernier a une énorme connaissance théorique des vins et le défi qu’ils doivent relever face à lui est de trouver 3 vins de très bonne qualité pour des prix raisonnables afin d’agrémenter la carte du restaurant que va ouvrir la société. Pour ce faire, Kawarage et ses deux subordonnés se rendent donc en France, à Bordeaux, afin de découvrir lesdites perles rares. Là où le scénario prend de gros sabots, c’est lorsque l’ami de Kawarage sur place se retrouve lui aussi à devoir trouver les 3 mêmes vins car il a comme par hasard perdu la liste de ceux qu’il devait acheter et qui correspondaient parfaitement aux mêmes besoins, et bien évidemment tout ce petit monde a une dead-line à respecter qui arrive à échéance à peu près au même moment. En moins de deux jours, la quête expresse va alors leur faire visiter de nombreux petits domaines vinicoles, tandis que Nakahara a quant à lui déjà fait sa sélection de tête grâce à sa connaissance des nombreux crus de la région. C’est donc l’occasion pour le récit de nous faire visiter un peu la rive droite de Bordeaux et de nous montrer de superbes paysages, sans oublier qu’on rencontre de nombreuses guest stars puisque le dessinateur caricature des viticulteurs qu’il a vraiment rencontrés. On en découvre aussi un peu plus sur le classement des vins, l’importance de la terre dans laquelle pousse le raisin et des différents traitements qu’on peut effectuer dessus (avec ou sans pesticides, sulfites ou antioxydants...). Sur la fin du volume, plusieurs chapitres indépendants permettent ensuite d’approfondir un peu plus les protagonistes avec quelques histoires personnelles et, si ces chapitres ne sont comme à l’accoutumée par très subtils non plus dans leur déroulement, ils se laissent néanmoins lire aussi agréablement que le reste du récit. Comme toujours, les planches sont sans reproche particulier, et toute la partie qui se déroule en France est de plus l’occasion de nous en mettre plein les yeux en décors. A noter cette fois : les pages bonus de la fin du tome ne sont pas réservées aux habituels dossiers sur les vins divers mais parlent des viticulteurs, domaines et vins qu’on a eu l’occasion de voir dans les présents chapitres, en détaillant des anecdotes sur les rencontres de ces derniers avec les auteurs. En résumé, comme d’habitude, voilà une affaire bien ficelée qui nous procure un très bon moment de lecture

voir la fiche officielle ISBN 9782723481670