parution 08 février 2012  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Gastronomie Seinen

Les gouttes de Dieu T22

La lecture du testament concernant le 7ème apôtre oriente Shizuku et Isseï vers un vin du « nouveau monde ». Si Isseï part en Amérique, Shizuku opte quant à lui pour l’Australie... Un opus comme toujours prenant, qui plus est sur un sujet peu connu.


Les gouttes de Dieu T22, manga chez Glénat de Agi, Okimoto
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2012

L'histoire :

Le moment de la lecture du testament de Yutaka Kanzaki concernant le 7ème apôtre est arrivé. Le texte décrit cette fois le voyage d’un jeune lion solitaire et sûr de lui. Ce denier, après avoir gouté au mystérieux breuvage qu’il faudra découvrir, prend soudain conscience qu’il n’est rien face à la hauteur du ciel, à l’immensité de l’horizon et à l’inébranlabilité de la terre. Puis, une mélodie rappelant le cri d’une foule l’exhorte à prier la force des hommes, cette force capable de bâtir une immense tour, l’avenir du rêve dessiné par l’architecte Gaudi, la Sagrada Familia, réalisation grandiose née d’un long travail mais aussi bâtiment inachevé. Shizuku et Isseï ont comme à chaque fois trois semaines pour découvrir quel vin se cache derrière cette mystérieuse description. Shizuku est perdu car, s’il imagine très bien quelle image un tel breuvage devra lui donner lorsqu’il le boira, rien de ce qu’il connaît ne lui permet de l’orienter vers un type de vin en particulier. Au bureau, le chef l’oriente alors vers les vins du nouveau monde : Amérique, Australie, Indes... Après réflexion, il semble logique à tous que le vin doive effectivement venir d’un de ces pays, mais la tâche s’avère ardue car il y a énormément de possibilités et les connaissances de Shizuku et des autres sur le sujet sont limitées. Après quelques dégustations, Shizuku décide de partir en Australie, accompagné par Miyabi... Du côté d’Isseï, le jeune homme pense que le vin qu’il doit trouver est originaire d’Amérique. Accompagné de Loulan, il se rend donc à Nappa Valley, mais leur périple vinicole va basculer lorsque la jeune fille va être prise en otage par des truands décidés à s’enrichir sur le dos d’Isseï...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Comme toujours, voilà un volet assez intéressant, qui porte principalement cette fois sur les vins du nouveau monde, appellation comprenant œnologiquement parlant le continent américain et l’Australie certes, mais aussi l’Afrique du sud, l’Inde, la Chine, et même le Japon. Bref, tous les territoires qui ne possédaient pas de vigne à l’origine. Un sujet peu abordé jusqu’ici et que les auteurs vont donc en partie défricher pour nous, notamment en ce qui concerne l’Amérique et l’Australie qui se placent au centre des recherches de Shizuku et d’Isseï. La lecture du testament a en effet révélé que le 7ème apôtre était un vin capable de décrire la Sagrada Familia, bâtiment barcelonais conçu par Gaudi, symbolisant dans notre cas le fruit du travail de l’homme, mais un travail à jamais inachevé. Une énigme de taille donc, qui oriente les deux antagonistes vers des breuvages qui tiendraient, d’après leur interprétation de la description fournie dans le testament, plutôt leurs qualités du travail humain que des vertus naturelles du sol ou de la vigne en eux-mêmes. Il semble que ce soit là le défi le plus dur jusqu’ici pour les deux demi-frères car l’un comme l’autre ont des lacunes sur le sujet, et leur enquête va les mener chacun dans un pays différent... Mais ce n’est pas tout : une fois sur place, chacun d’eux va être en proie à des événements inattendus, et parfois pas des moindres puisque, si Shizuku a pour le moment simplement à affronter un peu d’hostilité, Isseï se retrouve quant à lui avec des truands sur le dos et une prise d’otage de son amie Loulan ! Prenant et instructif à la fois, c’est donc un tome aussi efficace que les autres qui nous est offert ici, et dont les graphismes sont comme d’habitude à la hauteur de nos attentes et du sujet traité. Un tome qui se dévore autant qu’il donne envie de boire en quelque sorte.

voir la fiche officielle ISBN 9782723486392