parution 20 mars 2013  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Gastronomie Seinen

Les gouttes de Dieu T26

Le texte du 8ème apôtre parle cette fois d’un vin en relation avec une expérience personnelle de Yutaka Kanzaki : Shizuku et Issei vont donc devoir tous deux changer de méthode d’investigation. Des chapitres qui pétillent !


Les gouttes de Dieu T26, manga chez Glénat de Agi, Okimoto
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2013

L'histoire :

Il est l’heure de la lecture du texte sur le 8ème apôtre. Cette fois, le vin décrit est présenté comme une rencontre. Symbolisé par une personne du sexe opposé, aimée sans espoir d’un amour en retour, il s’agit d’une madone. La femme en question est décrite dans le testament comme une blonde aux cheveux scintillants, forte et douce à la fois, et aussi comparée à un arbre aux feuilles bruissant sous le vent. Issei et Shizuku comprennent qu’il s’agit cette fois-ci d’une expérience personnelle de Yutaka Kanzaki, et tous deux restent plutôt perplexes devant la description. A la fin de la lecture, les deux challengers ont l’impression d’être face à un mur : Shizuku ne voit même pas de quoi il peut s’agir et, pour trouver la réponse, Issei va quant à lui s’imposer une épreuve qui va mettre sa vie en danger. De retour au bureau, au lieu de travailler, toute l’équipe de Shizuku cherche à comprendre l’énigmatique description du vin. Finalement, le chef voit que tout le monde se creuse la tête sans trouver ce qui lui paraît évident et donne son avis : pour lui, il s’agit évidemment d’un vin effervescent ! La rencontre fait penser à un toast qu’on porte avec ce type de breuvage, la chevelure blonde scintillante à la couleur du vin en question, et le bruissement des feuilles aux bulles. Mais cela ne suffit pas à donner une piste suffisante, et Shizuku va donc devoir se plonger dans le passé de son père pour trouver quelle est la femme qui se cache derrière cette description, afin de trouver ensuite quel est le vin associé. Issei, de son côté, décide d’attaquer le problème de manière frontale : il sélectionne 200 lieux où il devra se rendre en seulement quelques jours pour déguster les meilleurs effervescents du monde. Le problème c’est qu’il va devoir goûter quelques 800 crus et que, pour ce type de vins, la sensation en gorge est essentielle : Issei va donc devoir ingurgiter une énorme quantité d’alcool...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce 26ème tome continue sur les effervescents à travers l’énigme du 8ème apôtre. Il s’agit donc cette fois de trouver un pétillant, mais les indices font uniquement référence à une expérience personnelle de Yutaka Kanzaki et les méthodes habituelles ne pourront pas suffire pour le trouver. Pour Shizuku, il va falloir se replonger dans le passé de son père et enquêter afin de trouver ce qui se cache derrière la description donnée dans le testament, tandis qu’Issei opte pour une technique beaucoup plus directe : goûter tous les meilleurs pétillants du monde pour découvrir celui qui correspond le mieux à la description ! On suit tour à tour le périple des deux jeunes hommes, et chacune de ces parties se montre intéressante. Celle avec Shizuku permet encore une fois au scénariste de mettre en scène une rencontre émouvante et des histoires humaines autour du vin, et celle avec Issei est plutôt orientée de manière à mettre un peu de tension dans l’histoire lorsque le jeune homme met sa vie en danger en ingurgitant une dangereuse quantité d’alcool. De l’annonce du 8ème apôtre au début du tome jusqu’au rendez-vous pour la révélation de la réponse, tout tient sur les présents chapitres. Les auteurs ont donc réussi à mettre beaucoup d’événements en scène sur finalement assez peu de pages, mais cela sans pour autant donner l’impression de se précipiter le récit, ce qui est appréciable. Qui plus est, ce volet fait aussi un peu de lumière sur la relation passée entre le père de Shizuku et le vieux Robert, ce qui est là aussi sympathique. Bref, du bon comme d’habitude, alors pourquoi s’en priver ? A consommer sans modération !

voir la fiche officielle ISBN 9782723492614