parution 03 mars 2014  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Gastronomie Seinen

Les gouttes de Dieu T32

Après l’affaire de l’auberge des jumeaux, Shizuku découvre le texte du 10ème apôtre et part en France à la recherche du cru mystérieux. Un volet intéressant placé sous le signe du Bourgogne, mais le scénario manque toujours autant de subtilité.


Les gouttes de Dieu T32, manga chez Glénat de Agi, Okimoto
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Shizuru et Miyabi cherchent un moyen d’empêcher les jumeaux Natsuhiko et Sumika de vendre leur auberge, qui fait partie de leurs meilleurs clients du département vin. En discutant avec le maître d’hôtel qui les connaît depuis l’enfance, ils se demandent par quel point commun ils pourraient réussir à rétablir la communication entre eux. Comme les jumeaux ont des personnalités opposées et qu’ils ne trouvent rien pour les réunir, ils décident d’ouvrir une bouteille pour leur donner de l’inspiration. C’est donc en buvant un Vosne-Romanée village qu’ils en viennent à parler des points communs et des différences entre des vignobles très proches les uns des autres. En rapprochant ces réflexions de la situation des jumeaux, ils se rendent compte que, bien que l’un ne jure que par les vins blancs et l’autre par les rouges, les deux aiment les Bourgogne. Shizuku décide alors de chercher un vignoble de Bourgogne produisant à la fois du blanc et du rouge, et dont les saveurs rappelleraient les personnalités des jumeaux...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les deux premiers chapitres de ce 32ème opus placé sous le signe du Bourgogne terminent la petite histoire entamée au tome précédent : Shizuku et Miyabi trouvent une idée pour réunir le frère et la sœur qui tiennent l’auberge et qui font partie de leurs meilleurs clients, à savoir leur faire déguster un vin rouge et un blanc du même vignoble pour leur faire prendre conscience que, même en étant différents, on peut se retrouver sur certains points communs. Comme d’habitude, le scénario n’est pas très subtil dans ses mécanismes, mais les aspects du vin qui sont évoqués sont intéressants, donc on y trouve finalement notre compte. Ensuite, le texte d’un nouvel apôtre (le dixième) est révélé. Il s’agit cette fois d’un Bourgogne au goût complexe, ce qui amène Shizuku à partir en France pour découvrir un peu plus les crus en question. Sur place, Shizuku rencontre une jeune femme dont le père est un célèbre styliste japonais. Elle est venue pour comprendre les mystères de la dernière collection de l’homme : chaque robe représente les caractéristiques d’un cru en particulier, mais il lui faut dessiner à la place de son père celle qu’il manque encore et qui représente le Vosne-Romanée. Shizuku se retrouve alors devant la même impasse que le père de la demoiselle : comprendre le Vosne-Romanée. Evidemment, en parallèle cela lui servira à résoudre sa propre énigme concernant l’apôtre. Pendant ce temps-là, Isseï est comme d’habitude parti pour une sorte de voyage initiatique et va également se retrouver pris dans une histoire autour du vin. Là-encore, on fera les mêmes reproches (les gros sabots du scénario) et on appréciera les mêmes choses (tout cela reste fort intéressant malgré tout, et l’idée de rapprocher les vins et le design de mode est originale). Les planches qui illustrent ces chapitres sont aussi soignées que d’habitude, et particulièrement les passages imagés, comme lors de la description de l’apôtre. Bref, c’est beau et intéressant comme toujours, mais comme toujours le scénario manque clairement de subtilité, ce qui est un peu dommage.

voir la fiche officielle ISBN 9782723493918