parution 04 mai 2004  éditeur Glénat  collection Glénat shonen
 Public enfant / ado / adulte  Thème Aventure - Action, Shônen

Rave T10

Malgré la chute de Demon card, la recherche des fragments de rave continue et Haru Glory et ses amis se dirige maintenant vers Symphonia. Opération malaisée quand on sait que ce continent est entouré d'une tempête continuelle infranchissable...


 Rave T10, manga chez Glénat de Mashima
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2004

L'histoire :

6 mois ont passé depuis la chute de l'organisation des ténèbres « Demon Card » et la mort de King et Gale Glory, le père de Haru lui même second Rave Master. Musica, le manipulateur d'argent, sort alors tout juste de l'hôpital et retrouve Haru,, Elie et plue. Ensemble, et accompagnés de Let, un homme dragon battu par Haru, ils vont se mettre à la recherche des derniers fragments de Rave. Ceux-ci doivent les mener à la mémoire des étoiles où ils trouveront réponses à toutes leurs questions : le sens véritable de rave, l'emplacement du silver ray, véritable mystère dont nous ne savons rien, ou encore la mémoire d'Elie. Pendant ce temps Shiba, le premier Rave Master, raconte l'histoire de la création de Rave au royaume de Symphonia. C'est précisément cette destination qu'Haru et ses compagnons ont choisi pour partir à la recherche des fragments de Rave. Aidés dans leur voyage par le vaisseau de Musica venu à leur rencontre, ils vont devoir franchir Death Storm, une tempête gigantesque qui entoure symphonia. Un passage existe pour passer sans dommage au travers mais il coûte très cher. Nos héros vont alors chercher un sponsor pour couvrir leurs frais. C'est ainsi qu'ils rencontrent Ruby, un pingouin dirigeant un casino volant aux prises avec la brigade Doryu, une organisation des ténèbres elle aussi à la recherche d'un sponsor. La situation est d'autant plus explosive qu'un démon craint de tous s'est enfuit des geôles de l'empire. Tous les destins convergent vers Symphonia mais quel camp choisiront les différents protagonistes ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Rave est un manga qui appartient à la nouvelle vague des shonens avec Black Cat, One Piece et consors. Son dessin à base de traits fins est accompagné d'une multitude de détails. Les encrages sont basiques (noirs ou gris) et il est apporté un grand soin au design des personnages et des vêtements en particulier ainsi qu'aux bâtiments ici toujours très géométriques. Le scénario est classique : les héros bien qu'ayant des buts différents vont faire route ensemble pour accomplir leurs rêves au travers d'une quête où tous vont devenir plus fort, le tout agrémenté d'une multitude de personnages secondaires. Jusqu'ici tous les ingrédients du shonen à succès sont réunis mais l'affaire se corse un peu quand il s'agit de mettre en mouvement tout ce petit monde en restant cohérent. On a alors l'impression d'un scénario un peu forcé où les explications sont données sans suspense voire provoquées sans réelle justification. Côté caractère, les personnages sont un peu trop caricaturaux pour que l'on puisse s'identifier à eux. L'humour est présent et l'auteur ajoute même des jeux où il faut chercher des personages dans les décors à la manière de One Piece avec Pandaman. Malheureusement ici c'est au détriment de l'atmosphère, sans parler du gang Grossfess proprement ridicule. Un manga agréable donc mais avec une ambiance trop baclée pour en faire un véritable succès...

voir la fiche officielle ISBN 9782723445078