parution 01 mai 2005  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Seinen

Say hello to BLACK JACK T6

Chroniques de cancérologie (2)

Peu importe les moyens pour arriver à sauver ou prolonger la vie ? Pas si sûr que la réponse soit si simple. La suite tant attendue de l'interne fougueux se concentre sur de nouveaux protagonistes et les problèmes du système de santé japonais...


 Say hello to BLACK JACK T6 : Chroniques de cancérologie (2) (0), manga chez Glénat de Sato
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2005

L'histoire :

Saitô est interne dans le service du docteur Shôji, cancérologue de l'hôpital d'Eiroku. Il suit madame Tsujimoto à qui l'on a prescrit une chimiothérapie sans lui donner ses chances de guérison. Le docteur Usami s'oppose depuis toujours à ce type de traitements et Saitô voit son coeur osciller entre les deux médecins. Doit-on ou ne doit-on pas révéler sa maladie et ses risques au patient et a-t-on le droit de lui imposer un traitement lourd en sachant qu'il n'aura pas d'effet ? Au coeur de l'opacité médical, le jeune interne rebel choisit de ne pas s'opposer une nouvelle fois à ses supérieurs et laisse la vie défiler sans se poser de questions. Il en profite pour vivre un amour tranquille avec mlle Minagawa, infirmière en néonatalogie, le précédent service de Saïto. Mais le doute ne tarde pas à revenir pointer le bout de son nez suite au comportement de Shôji et Usami. Autrefois internes ensembles, ils ont à présent des avis opposés sur la manière de traiter le cancer. L'origine de cette dissemblance est une charmante patiente atteinte d'un cancer du pancréas qu'ils ont autrefois soignée ensemble contre l'avis de leurs supérieurs...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après les volumes sur la néonatalogie forte en émotions, Sato s'attaque à la cancérologie, sujet très polémique au Japon en raison de l'opacité de leur système médical. L'emploi de médicaments sans effets notoires et le refus des autorités d'autoriser des médicaments étrangers qui ont fait leurs preuves sont à l'origine de ce mécontentement dénoncé dans ce volume et tout à fait d'actualité. La seconde grande question porte sur la légitimité de l'annonce de son mal à un patient. Mais à dire vrai, Saitô, le héro de ce manga, est un peu absent de ces questionnements. Son rôle est de tempérer les avis sur ces questions en montrant comment on vit la situation de l'intérieur. Sa lente évolution psychologique, et sa résignation donne l'occasion à l'auteur de faire évoluer son personnage dans une vie quotidienne. Intéressante mise en scène qui fait paraître le monde « normal » étrangement décalé et plat en regard des problèmes graves auquel Saitô fait face. La réalisation est excellente, avec ses décors du Japon d'aujourd'hui et ses acteurs expressifs. Au final ce volume est très intéressant pour les problèmes qu'il soulève même si l'on aimerait un Saitô un peu moins distant...

voir la fiche officielle ISBN 9782723447379