parution 06 juin 2013  éditeur IMHO  collection BD
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Seinen

Opus T1

Alors qu’il est en pleine période de bouclage de son manga Resonance, Chitaka Nagai se retrouve propulsé dans son histoire dont un personnage a volé la planche de sa mort. Une mise en abyme palpitante.


 Opus T1, manga chez IMHO de Kon
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©IMHO édition 2013

L'histoire :

Resonance, tel est le nom du manga de Chikara Nagai dans lequel une jeune femme télépathe prénommée Satoko se bat contre une secte mystérieuse qui lave le cerveau des gens. Son dirigeant, surnommé « le masque », possède de grands pouvoirs et seul Rin, l’ami de Satoko, sera capable de le tuer, quitte à y perdre la vie lui-même. Le responsable éditorial de Nagai aime beaucoup cette histoire mais se désole un peu d’apprendre que Rin va mourir car il apprécie ce personnage. Nagai reçoit tout de même l’aval de son responsable et peut donc passer à l’encrage en compagnie de son assistant. Les deux hommes travaillant de nuit, l’assistant finit par s’endormir. Nagai remarque alors un drôle de trou dans une des planches. En l’observant de plus près, il voit Rin en sortir avant de lui voler la planche où ce dernier meurt et de rentrer avec dans son monde. Nagai se retrouve alors aspiré malgré lui dans le trou, et le voilà embarqué dans son manga au moment où Satoko affronte « le masque ». Le mangaka pense que c’est un rêve mais, hélas, il n’en est rien...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Surtout connu pour ses films d’animation (Tokyo godfathers, Perfect blue ou bien encore Paprika), Satoshi Kon s’est également essayé au manga (dont le seul à être parvenu en France jusqu’ici est Kaikisen). Ici, il nous propose une histoire (qui va malheureusement s’interrompre brutalement après deux volumes) dans laquelle un mangaka se retrouve propulsé dans son récit, les personnages devant lutter pour leur survie et lui reprochant de jouer avec leur vie. Le synopsis est plutôt bien pensé, original et fort intéressant, et on se délecte de suivre deux intrigues en parallèle : l’auteur veut terminer son histoire dans les délais tandis que les personnages refusent de se plier à ce qui a été écrit. Dans les deux cas, il y a pas mal de suspense et d’action, et les imprévus sont nombreux, ce qui rend le scénario original rythmé, nerveux et intense. Du côté des graphismes, le style est un peu vieillot, ce qui est normal pour un titre sorti à l’origine au milieu des années 90. Néanmoins, pour ceux que ça ne dérange pas, le reste est de très bonne facture : personnages charismatiques et expressifs, pages fournies, décors travaillés, tramage varié... Surtout, on remarquera le soin apporté à la mise en scène qui joue beaucoup avec le concept de la mise en abyme du mangaka, le jeu de cadrages apportant un réel plus à cet aspect du récit. Au final, on se demande bien où tout cela va nous mener mais on passe tout de même un bon moment entre suspense, divertissement et réflexion : vivement la suite !

voir la fiche officielle ISBN 9782915517958