parution 02 décembre 2005  éditeur Kana  collection Shonen Kana
 Public enfant / ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action Shônen

L' anneau des Nibelungen T8

Siegfried

Feu d'artifice et bras de fer final à grand renfort de coups bas entre Great Harlock et Wotan. Une clôture en beauté d'une série hors norme, prélude de luxe à une autre série, culte cette fois...


L'anneau des Nibelungen T8 : Siegfried (0), manga chez Kana de Matsumoto
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kana édition 2005

L'histoire :

Le capitaine du Phantasma, Hagen, qui n'est autre que le demi-frère de Brünhilde, l'aînée des Walkyries, laisse derrière lui un sillon ténébreux susceptible d'anéantir toute chose. Il est alors bien difficile à Great Harlock, le père d'Albator, et à son fidèle second le Dr. Ôyama de l'attaquer. D'autant que Hagen est homme à faire de mauvaises surprises. L'arrivée de Brünhilde accompagnée du Queen Emeraldas avec à son bord Albator et Tochirô tombe alors à pic. Cette dernière essaie de raisonner son demi-frère qui cherche en retour à duper Great Harlock et Ôyama sous l'apparence de Brünhilde. Introduit dans le Death Shadow, il tente de faire exploser à bord des bombes des ténèbres, se croyant protégé de leur effet. Mais c'est sans compter la fourberie de Wotan, le roi des dieux, qui a lui aussi placé une bombe à protons dans le corps de son fils. Le résultat est une catastrophe car les deux bombes ont des effets si contraires et équilibrés qu'elles ont fini par créer un néant dans le Death Shadow de Great Harlock qui n'en finit plus de se rapprocher du zéro absolu. Une mort annoncée que vont essayer de déjouer le “nouveau Siegfried” et sa compagne, sous les yeux d'Albator...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Point d'orgue (c'est le cas de le dire) de la série, ce dernier volume de l'Anneau des Nibelungen se termine en apothéose. Véritable prélude princier à la série Albator voire à Galaxy Express 999, Matsumoto fait ici étal de son talent. En reprenant à son compte les contes germaniques et nordistes mis en opéra par Wagner, il forge une solide légende autour de celui qui deviendra l'un des héros de manga les plus connus, Albator. Sans être trépidant, ce dernier volume jouit d'une mise en scène le rapprochant du 7e art. Le jeu de combat à distance entre Wotan du Walhalla, ses pions, ses enfants, et Great Harlock et consorts est excellent. On y retrouve l'impuissance mêlée de passion de cette grande fresque même s'il est parfois difficile de faire le parallèle avec l'histoire originale. Reste le problème récurrent d'un dessin un peu ancien mais celui-ci est très vite oublié, d'une part parce qu'il bénéficie tout de même d'une bonne réalisation et d'autre part, parce que l'intérêt est ailleurs. Fans de manga, n'hésitez pas même si cette série vous semble loin des critères actuels du genre...

voir la fiche officielle ISBN 9782871298472