parution 10 juin 2005  éditeur Kana  collection Dark Kana
 Public ado / adulte  Thème Policier, Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shônen

Psychometrer Eiji T21

Affaire 13

Un feu d'artifice est toujours un spectacle étonnant mais il devient nettement moins agréable quand les fusées vous prennent pour cibles. Une chasse à l'homme qui a le feu aux fesses pour un bon polar qui pourrait être meilleur encore...


 Psychometrer Eiji T21 : Affaire 13 (0), manga chez Kana de Yûma, Masashi
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kana édition 2005

L'histoire de la série :

Eiji est un adolescent au passé difficile et doté d’un pouvoir de psychométrie : en touchant une personne ou un objet lui appartenant, il est capable de percevoir des images se rapportant à la personne ou à des faits s’étant produits en présence de celle-ci. Il se montre d’une aide précieuse dans les enquêtes de la belle et brillante inspectrice Shima…

L'histoire :

C'est bientôt la période des examens dans le lycée d'Eiji mais l'heure n'est pas aux révisions. Seul Yûsuke, en élève modèle, entreprend d'apprendre ses cours quitte à recourir à des méthodes subliminales qu'Eiji trouve particulièrement risible. Il est pourtant mal placé pour se moquer, lui qui possède un don de psychométrie tout ce qu'il y a de plus réel ! Shima, profileuse de la police, croit elle aussi à ces méthodes qui sortent de l'ordinaire et vient une nouvelle fois solliciter le talent d'Eiji dans une affaire où la police piétine. La cible est un meutrier surnommé le silent bomber qui tue ses victimes à l'aide de bombes d'une grande précision en ne revendiquant pas ses actes. Un bout de l'une de ces bombe révèle au jeune psychometer l'image d'un flocon de neige et d'un grand hotel du bord de mer que Torû, un ami d'Eiji, connaît. Malgré cet indice sur le lieu probable du prochain crime, Shima et la petite bande n'arrivent pas à empêcher un nouvel attentat. Une nouvelle psychométrie sur place lance alors Eiji sur la piste d'un de ses amis d'enfance, un artificier de grand talent du nom de Renji. Les pièces du puzzle trouvent alors peu à peu leurs places avec la mort du grand-père de Renji associée à un obscur projet de restructuration du quartier dont les instigateurs sont tués les uns après les autres. Shima et Eiji doivent faire cesser le massacre mais que peuvent-ils faire face à un génie de l'explosion, déterminé au point de sacrifier jusqu'à sa main pour accomplir ce qui apparaît comme n'être pas qu'une simple vengeance...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il est toujours surprenant de constater à quel point dans les mangas policiers, les ennemis sont souvent des proches du héros. Sorte de malédiction ou ressort scénaristique, c'est en tout cas l'occasion d'en savoir plus sur le passé des personnages et surtout de donner une implication plus personnelle aux enquêtes. Passé ce détail, l'enquête présentée dans ce ce volume est une chasse à l'homme menée tambour battant. La double piste personnelle/policière qui finit par fusionner pour piéger le suspect est particulièrement réussie. Le rythme imposé à l'intrigue joue sur différents tempos suivant les phases de réflexion, d'action ou de remémorations. Les indices psychométriques sont bien choisis et évoquent des images qui servent tout au long du tome même si cela fait parfois office de joker pour le scénario. De toutes façons, pris dans le feu de l'action on oublie ces petits travers, grâce aussi à une mise image de qualité. Masashi Asaki est un adepte de la photographie retravaillée ce qui donne une ambiance réaliste assez unique. Dommage que ceci contraste avec la rigueur presque géométrique de certains décors faits mains. Ce manque d'harmonie n'empêche pas ce tome d'être dans l'ensemble un bon policier, perfectible certes, mais doté d'une bonne ambiance et d'un excellent rythme...

voir la fiche officielle ISBN 9782871297864