parution 27 janvier 2011  éditeur Kazé manga  collection Kazé shônen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Anticipation Shônen

Hokuto no Ken – Edition Simple, T18

A peine arrivé au pays des Asuras que déjà Ken doit combattre des ennemis étonnement forts, tandis qu’un autre guerrier du Hokuto œuvre pour prendre le pouvoir et prévoit d’affronter Ken sous peu. Du renouveau, mais l’histoire peine à passionner.


 Hokuto no Ken – Edition Simple, T18, manga chez Kazé manga de Hara, Buronson
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kazé manga édition 2011

L'histoire :

Ken discute avec le capitaine du bateau de pirates qu’il a détourné et ce dernier lui explique qu’autrefois, il a tenté lui aussi de se rendre au pays des Asuras. Là-bas, malgré son équipage conséquent et bien armé, ils se sont tous fait littéralement tailler en pièces par un seul adversaire, qui plus est un adolescent. Seul survivant, le capitaine, un bras, une jambe et un œil en moins, s’était alors enfui en laissant son fils blessé de 15 ans derrière lui. Et depuis des années, c’est dans l’espoir de peut-être revoir un jour ce dernier qu’il sillonne la mer autour du pays des Asuras... Soudain, à l’approche du continent, un guerrier sorti de nulle part apparaît sur le bateau et attaque Ken sans prévenir. Malgré des armes élaborées et une grande robustesse, l’inconnu ne fait pas long feu et Ken débarque finalement sur la terre redoutée, non sans avoir promis au capitaine d’essayer de voir si son fils a survécu. Tandis que le vieil homme l’attend au large, Ken, à peine arrivé sur la plage, livre déjà ses premiers combats... Un peu avant lui, Falco avait également débarqué au même endroit mais n’a pu aller tellement plus loin. Rapidement, Ken va le retrouver, blessé, ainsi que l’homme qui l’a mis dans cet état. Et ce dernier va se montrer un peu plus coriace que ses prédécesseurs de la plage...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Parti sauver Lynn emmenée par une crapule sur le continent d’en face, le « pays des Asuras » où tous ceux qui y résident ne vivent que par et pour le combat, on retrouve cette fois Ken en train de traverser la mer après avoir détourné un bateau de pirates. L’homme du Hokuto n’a même pas encore débarqué que déjà, le premier combattant pointe le bout de son nez. La suite du volume n’est (presque) qu’un enchaînement de combats, que ce soient ceux de Ken ou d’autres protagonistes. On retrouve ainsi Falco, lui aussi venu récupérer Lynn, mais également de nouveaux combattants, notamment Kaiser, le boss du patelin (pardon : le général du district, sous-fifre local d’un des trois généraux-démons qui sont, eux, les vrais boss finaux) et surtout un outsider inattendu en la personne d’Orque. Ce dernier pratique en effet le Hokuto (oui, encore un !) et attendait patiemment la venue d’un homme comme Kenshirô pour prendre le contrôle du pays. Si Kaiser a carrément l’équivalent de pouvoirs magiques (il peut tout de même retirer les organes du corps en passant la main au travers, sans faire de trou ni verser une seule goûte de sang !), Falco est quant à lui un peu moins abusé, mais est tout de même présenté comme le pratiquant de l’art martial à l’origine du Hokuto Shinken (celui de Kenshirô), le Hokuto Ryûken. Autant dire qu’à partir du moment où ils entrent en scène, on en a fini avec l’échauffement et qu’on passe aux choses sérieuses ! Ainsi, après avoir battu un ou deux rigolos, Ken va se mettre sur la piste du fameux Orque, qui a quant à lui récupéré Lynn dans les griffes de Kaiser, ceci afin d’attirer Ken à lui. Sans être foncièrement prenant, l’histoire se montre tout de même divertissante, notamment car les choses changent un peu de d’habitude. Il faut dire que les quelques volumes précédents donnaient sérieusement dans le répétitif (déjà que la série n’avait jamais été très hétéroclite…) et qu’il était donc facile de dépasser leur niveau de ce point de vue. Par contre, il faut avouer qu’on s’attache moins aux personnages qu’auparavant et que, sans être ennuyante, l’histoire ne passionne pas pour autant. Le côté positif au changement de pays est aussi graphique : les décors changent un peu (pas trop quand même, on a toujours droit aux paysages désertiques et aux constructions en grosses pierres, sauf que cette fois ces dernières ont un design tout droit sorti d’Alien), ainsi que les costumes (la encore, la modification est subtile, mais présente), voire même les machines (bon, le coup de la moto à moitié venue de l’espace avec ses réacteurs, on aurait pu s’en passer, mais pourquoi pas...). Le tome du renouveau donc, mais on espère tout de même que le prochain saura se montrer un peu plus passionnant.

voir la fiche officielle ISBN 9782820300065