parution 08 septembre 2011  éditeur Kazé manga  collection Kazé shônen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Anticipation Shônen

Hokuto no Ken – Edition Simple, T22

Après Orque, c’est au tour de Ken d’affronter Kaïoh, mais le temps presse car ce dernier a mis en danger Lynn et son temps est compté. Un volet parmi les plus décevants, où les travers de la série sont plus grands que jamais.


 Hokuto no Ken – Edition Simple, T22, manga chez Kazé manga de Hara, Buronson
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kazé manga édition 2011

L'histoire :

Après leur combat, Ken et Hyô apprennent que Kaïoh est parti s’en prendre à Orque. Laissant Hyô, Ken s’en va donc au secours de son ami, sans savoir que le combat est déjà terminé. Dans le sanctuaire du Hokuto, Kaïoh vient de découvrir la statue d’une femme et croit comprendre, vu son aura, qu’elle est la source du poing secret du hokuto sôke. En la touchant, il a la mauvaise surprise d’être repoussé par un son insupportable pour lui et voit ensuite son sang virer au noir dans les veines de ses mains. Visiblement, la statue repousse le sang du ryûken qui coule en lui. De colère, il détruit l’un des bras de la statue sacrée avant de revenir pour achever Orque et Leia. Malgré son corps meurtri d’un bras et d’une jambe arrachés, Orque s’interpose mais ne peut pas faire grand-chose et subit coup sur coup avant d’être projeté contre la statue, presque mort. C’est alors que cette dernière se met à pleurer et qu’un miracle se produit : Orque se relève alors qu’il devrait déjà avoir trépassé ! A partir de cet instant, une nouvelle force coule en lui et il semble que son corps obéisse à l’esprit des anciens maîtres du hokuto contenus dans la statue...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Toujours dans la lignée décevante des précédents tomes, ces nouveaux chapitres ne font pas honneur à la série. Cette fois, on peut y voir la fin de l’affrontement d’Orque contre Kaïoh, puis l’arrivée face à ce dernier de Kenshiro ainsi qu’une partie de leur combat. En parallèle, on voit également quelques passages où Hyô affronte du menu fretin et se lance ensuite au secours de Lynn. Kaïoh a en effet posé cette dernière, endormie, sur le dos d’un cheval parti au galop du lieu de l’affrontement. Evidemment, cela fut fait après qu’il a frappé des points spéciaux sur la jeune femme : lorsqu’elle sortira du sommeil où cela l’a plongée, le premier homme qu’elle verra sera celui dont elle tombera éperdument amoureuse, quel qu’il soit... Entre cet enjeu supplémentaire superflu et un peu ridicule (Ken arrivera-t-il à terrasser Kaïoh et à retrouver Lynn avant qu’elle ne se réveille ?) et les combats peu prenants qui nous sont offerts, le seul intérêt de ce volume tient plutôt dans les révélations qui nous sont faites sur le passé des personnages et sur le Hokuto. Mais là encore, tous ces rajouts à l’histoire passée semblent sortir d’un peu nulle part et la pilule a du mal à passer, sans compter que l’aspect « magique » exagéré de certains événements n’arrange rien à l’affaire. Le scénariste nous gratifie aussi des motivations de Kaïoh - l’origine de sa haine et son rejet total de l’amour - et là encore on se demande s’il n’aurait pas mieux fait de s’abstenir tant cela est bateau et à la limite du ridicule. Quant aux combats, les rebondissements sont interminables et sans grand intérêt, les arcanes secrètes pleuvent à tout va sans aucune retenue, et tout cela sent la rallonge peu inspirée à plein nez. Même la mort de l’un des protagonistes majeurs de cet arc scénaristique n’arrive pas à nous tirer de notre torpeur. Les planches sont comme toujours soignées et on a même droit à un ou deux visuels qui sortent un peu de l’ordinaire, mais là encore le combat de Ken contre Kaïoh n’est clairement pas ce que le dessinateur a fait de plus inspiré. Un volume aux attraits peu nombreux donc, à tel point qu’on se demande si la série a bien fait de continuer jusqu’ici. Dire qu’il reste encore 5 tomes d’ici la fin ; le massacre va-t-il continuer ou connaîtra-t-on un dernier sursaut d’intérêt d’ici là ?

voir la fiche officielle ISBN 9782820301949