parution 25 novembre 2010  éditeur Kazé manga  collection Kazé shônen UP !
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Conte - Féerie, Fantastique - Etrange Shônen

Moonlight act T1

Tous les 10 ans environ, le monde des contes est en péril suite à un rayon de Lune mal placé. Pour le sauver, un humain est choisi qui doit latter les personnages mythiques apparaissant dans le monde réel ! Début moyen pour ce titre plutôt original.


 Moonlight act  T1, manga chez Kazé manga de Fujita
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kazé manga édition 2010

L'histoire :

Tout les 10 et quelques années, un rayon de Lune bleu touche la surface de la Terre. Lorsqu’un tel événement se produit, le monde des contes s’en retrouve sens dessus dessous : de nombreux personnages imaginaires, bons ou méchants, deviennent alors fous de rage et détruisent tout sur leur passage, ce qui peut aller jusqu’à provoquer la disparition totale du conte dont ils sont issus. C’est ce qui arrive aujourd’hui encore mais, heureusement, Hachi-Kazuki hime, « la princesse au bol » du conte japonais éponyme, est protégé de ce « coup de Lune » grâce au bol qu’elle porte sur la tête, et est donc comme souvent choisie pour devenir l’émissaire du monde des contes auprès des humains. Sa mission : faire respecter l’unique loi édictée par les anciens de son monde, à savoir trouver un champion dans le monde réel, une personne à qui elle donnera le pouvoir de la Lune, le « Moonlight Act », car « ce que la pâleur de la Lune a dérangé, la force du clair de Lune doit le rétablir ». Ainsi, Hachi-Kazuki s’enfuit en direction du monde réel et sort du livre d’Engenkibu, une jeune fille passionnée de théâtre et dont l’ami est d’enfance est Iwasaki Gekkô. Ce dernier est un jeune homme bagarreur et au caractère gentil bien enfoui sous une couche de bougonnerie et de la sale manie de toujours dire l’inverse de ce qu’il pense vraiment. Tandis que les deux lycéens se disputent une fois de plus, ils voient donc Hachi sortir du livre, poursuivie par un monstre. Dans le feu de l’action, la princesse désigne Gekkô comme le récipiendaire du pouvoir de la Lune...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avant toute chose, précisons que Moonlight Act est la dernière œuvre en date d’un auteur habitué des shônens aux thèmes originaux : après le cirque dans Karakuri Circus (une série qui n’a malheureusement pas rencontré son public en France et a été arrêtée), le dessinateur du mythique Ushio & Tora et scénariste du bien moins mythique Bakegyamon nous parle cette fois des contes et légendes. Le pitch de départ est simpliste et ne se prend pas vraiment au sérieux : tout les « 10 et quelques années » (déjà, cette expression annonce la couleur - enfin on espère que c’est fait exprès...), un rayon de lune pas comme les autres (bleu) frappe la surface de la Terre et met le monde des contes en ébullition. Une grande partie des personnages légendaires deviennent alors fous de rage et l’histoire dont ils sont issus risque de disparaître à tout jamais. A chaque fois, une émissaire du monde des contes se rend alors dans le monde réel pour y trouver un champion humain qui remettra les choses en ordre en lattant les personnages devenus fous... Contrairement aux autres histoires du même genre, ce n’est cette fois pas l’humain qui se rend dans le monde imaginaire, mais les créatures fantastiques qui se matérialisent sur Terre et causent d’énormes dégâts. Pour pimenter un peu son synopsis somme toute bien peu complexe, le mangaka développe alors une galerie de personnages au caractère fort et très mis en avant, à défaut d’être eux aussi tout à fait originaux : le héros est un bougon râleur et qui dit bien souvent le contraire de ce qu’il pense vraiment mais qui n’est en réalité pas le mauvais bougre qu’il prétend, son amie pleine d’ardeur le fait obéir à coup de poings et de chantage, lui donnant ainsi une bonne excuse pour agir en faisant croire qu’il y est obligé, et enfin la douce princesse émissaire du monde des contes est beaucoup plus forte qu’elle n’en a l’air (elle se transforme même en arme pour aider le héros). Malgré tout, à trop vouloir ne pas se prendre au sérieux, on a un peu du mal à adhérer à cette introduction un rien poussive, mais on se dit que le mangaka, vu ses états de service, nous réserve probablement une suite qui ira en s’améliorant. De la même manière, les graphismes causent tout d’abord un choc - repoussant - avant que l’on ne s’y habitue et qu’on en apprécie finalement les qualités (style non aseptisé, planches travaillées, plans audacieux, expressivité du trait, variation des styles en fonction de la situation ou des sentiments à faire passer au lecteur...), ce qui pourra d’ailleurs rappeler à certains des éléments de la série Zatchbell. En résumé, la série recèle du potentiel qu’on espère voir un peu plus exploité par la suite ; en attendant, cette introduction est correcte, sans plus, mais mérite tout de même notre attention.

voir la fiche officielle ISBN 9782849659878