parution 14 novembre 2019  éditeur Kurokawa  collection Kurosavoir
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Seinen

Amour, luxe et capitalisme

Travailleur de basse extraction, Prospère convainc un négociant de l'aider à vendre des produits de luxe aux nobles. Correct mais peu trop condensé.


Amour, luxe et capitalisme, manga chez Kurokawa de Team Banmikas, Sombart
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2019

L'histoire :

France, XVII siècle. Prospère V descend d'un grand entrepreneur et est amené à devenir lui aussi un homme d'affaires qui dirigera les affaires familiales. Néanmoins, avant cela, il doit bien comprendre comment le luxe a permis à Prospère Ier de faire fortune. A l'origine, celui-ci est un modeste travailleur qui gagne sa vie en déchargeant les cargaisons des bateaux. Les caisses contenaient des articles de luxe (café, thé...) destinés aux nobles. Prospère comprit qu'il était tout simplement impossible de devenir riche en commerçant uniquement avec des pauvres. Il convainquît alors un négociant de l'embaucher. Prospère fit ses preuves en captant le désir de luxe des nobles...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Nouvel ouvrage à rejoindre la collection Kurosavoir, cet Amour, luxe et capitalisme nous donne des clés de compréhension sur comment l'amour et le luxe ont pu faciliter l'émergence du capitalisme. Pour cela, on suit l'évolution de la famille des Prospère qui passe de pauvres à nobles en s'enrichissant. D'autres exemples assez célèbres viennent compléter le propos. La thèse de Werner Sombart est bien expliquée et cela permet donc d'entrer dans le domaine assez aisément. On admet qu'on ne peut pas tout retranscrire en un tome, mais on regrette que certains sauts dans le temps soient aussi abrupts et que les transitions ne soient pas plus fluides. Cela empêche de bien profiter des choses et certains surjets sont un peu expéditifs. Graphiquement, les personnages n’ont pas des silhouettes toujours gracieuses, mais ils sont expressifs et l’ensemble est assez bien fait. Ce n’est pas la meilleure adaptation de la Team Banmikas, mais elle fait le job.

voir la fiche officielle ISBN 9782368528815