parution 08 avril 2010  éditeur Kurokawa  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shônen

Saint Seiya - The lost canvas T11

Hakurei en tête, l'armée d'Athéna part à l'assaut du château d'Hadès mais, malgré un bon départ, le plan imaginé par Hakurei ne va pas se dérouler comme prévu. Un opus captivant et original dans son déroulement.


 Saint Seiya - The lost canvas  T11, manga chez Kurokawa de Kurumada, Teshirogi
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2010

L'histoire :

En discutant avec Hypnos, Alone finit de s’éveiller totalement à Hadès et ce dernier compte bien terminer rapidement cette guerre sainte en anéantissant totalement Athéna et son armée de chevaliers. Au sanctuaire, Hakurei revêt les habits de son frère Sage qui vient de périr en emprisonnant Thanatos, le dieu de la mort. Ainsi, pour ne pas démoraliser les hommes d’Athéna s’ils apprenaient que leur chef vient de mourir, il peut faire un discours sous les traits du grand pope et leur demande de partir au combat affronter l’armée d’Hadès. Ensuite, Hakurei se prépare à partir lui aussi car il doit maintenant aller affronter Hypnos, le dieu du sommeil...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Moins linéaire et prévisible que ses prédécesseurs, ce onzième opus s’avère prenant de bout en bout. Hakurei y part au combat devant l’armée des chevaliers afin de leur ouvrir la voie et ces chapitres lui sont presque totalement dédiés. Par la suite, Shion, Dôko et Tenma ont leur petit moment sur le devant de la scène également mais ce n’est rien en comparaison. D’ailleurs, Tenma semble de plus en plus faire de la figuration dans cette série alors qu’il reste bel et bien le personnage principal. En tout cas, on ne se plaindra pas car, que ce soit le combat de Hakurei ou celui de Dôko, c’est l’occasion pour le lecteur de profiter de passages très prenants mais aussi très bien mis en images. Et cette fois, même les planches un peu surchargées restent lisibles. Le seul reproche à faire vient encore une fois des onomatopées gigantesques qui gênent un peu la lecture et dont le choix de leur tramage est souvent assez discutable (alors que celles tracées complètement au pinceau sont beaucoup plus percutantes tout en prenant moins de place !). A nouveau, les rebondissements sont foison mais pas aussi prévisibles qu’ils l’ont parfois été par le passé. Ainsi, Shiori Teshirogi et Masami Kuramada nous offrent le luxe d’un vrai affrontement contre Hadès alors qu’on ne s’y attendait pas. Bref, ce volume est une réussite sur tous les points et amorce une nouvelle partie de la série qu’on espère aussi inspirée (même si le fait que Tenma s’en aille s’entraîner en plein milieu de la guerre puisse inquiéter un peu...).

voir la fiche officielle ISBN 9782351424582