parution 09 avril 2009  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shônen

Saint Seiya - The lost canvas T5

L’attaque du sanctuaire continue, tandis qu’Asmita se sacrifie pour rendre les spectres d’Hadès enfin mortels. Un tome divertissant qui remonte notre intérêt de l’abîme dans lequel le précédent nous avait laissés.


 Saint Seiya - The lost canvas  T5, manga chez Kurokawa de Teshirogi, Kurumada
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2009

L'histoire :

Asmita, le chevalier d’or de la vierge, vient de terminer d’irradier de sa cosmo-énergie les fruits du magnolier de l’Enfer, rendant ainsi les spectres d’Hadès enfin mortels, et ceux qui avaient été gravement touchés s’écroulent hors d’état de nuire. Tenma se rend au sommet de la tour pour le voir mais arrive juste au moment où celui-ci vit ses derniers instants car le chevalier d’or a épuisé la totalité de son énergie pour réaliser ce prodige. Pendant ce temps, non loin du sanctuaire, des chevaliers d’Hadès qui auraient dû revenir à la vie depuis longtemps après avoir affronté Albafica, le chevalier d’or du poisson, se réveillent enfin : ils étaient jusqu’ici pris dans le champ de force d’Athéna qui empêchait l’énergie d’Hadès de les atteindre, mais la jeune femme s’épuise et son rayon d’action s’amenuise au fur et à mesure que le temps passe. Ceux-ci s’apprêtent donc à reprendre leur mission, à savoir tuer Athéna, mais un nouveau chevalier d’or se dresse sur leur route : Aldébaran, du signe du taureau. Alors que ses adversaires sont supérieurs en nombre, ce dernier réussit sans mal à s’en défaire. Seulement, un nouveau spectre d’Hadès d’un tout autre acabit fait soudain son apparition, et sa cosmo-énergie est véritablement gigantesque…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après un quatrième tome déplorable, ce nouvel opus remonte la pente et nous présente des combats et des flash-back intéressants, allant même jusqu’à nous surprendre en fin de tome avec l’apparition d’Hadès lui-même (on espère néanmoins que cela servira vraiment à quelque chose cette fois-ci). C’est le combat du chevalier d’or du taureau qui rempli la majeure partie de ce volume et, si cet affrontement n’est pas des plus beau ou des mieux mis en scène, il offre tout de même quelques planches sympathiques. Dans tout les cas, Shiori Teshirogi nous présente des graphismes cent fois meilleurs que ceux de Masami Kuramada et on est loin de devoir s’en plaindre. Par contre, le scénario général n’avance pas des masses (les spectres ont affronté deux ou trois chevaliers d’or, et puis c’est tout ce qu’il s’est passé depuis le début de la guerre), et on se demande d’ailleurs si ce n’est pas pour cela qu’Hadès descend directement sur Terre à la fin de ce tome, histoire de donner un coup de fouet à tout cela. L’avenir nous le dira ; on attend donc la suite pour en juger.

voir la fiche officielle ISBN 9782351423780