parution 07 juin 2018  éditeur Le Lézard Noir  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Seinen

Mimikaki

L'étrange volupté auriculaire

Les clients du salon de mimikaki Yamamoto éprouvent beaucoup de plaisir en se faisant curer les oreilles, ce qui étonne parfois leur entourage. Un délice !


Mimikaki : L'étrange volupté auriculaire (0), manga chez Le Lézard Noir de Abe
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lézard Noir édition 2018

L'histoire :


- Après avoir vu son grand-père décéder au cours d’une séance de nettoyage des oreilles au mimikaki, Tôru décide d’essayer cet art. Il se découvre alors une passion obsessionnelle pour le mimikaki, au point de ne pas pouvoir s’empêcher de l’utiliser en classe au lieu de suivre les cours...
- Un client du salon de mimikaki Yamamoto se laisse pousser les cheveux en attendant que son amour de jeunesse revienne. C’est lors des séances de nettoyage des oreilles qu’il trouve du plaisir et revoit sa bien-aimée en rêve...
- Mlle Ishi ne ressent aucun plaisir en faisant l’amour avec son petit ami. Elle ne comprend pas non plus pourquoi ses collègues sont de fidèles clients du salon de mimikaki Yamamoto. Pourtant, lorsque l’occasion va se présenter, elle ne va pas le regretter...
- ...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

D’abord connu chez nous pour La cantine de minuit, Yarô Abe a en réalité débuté sa carrière avec ce Mimikaki, l'étrange volupté auriculaire qui nous parle, comme son titre l’indique, de l’emploi du mimikaki, un cure-oreilles japonais constitué d’un long bâtonnet et d’une extrémité recourbée. Il ne s’agit pas d’un manuel sur l’emploi du batônnet ou un documentaire sur cette tradition. Evidemment, cela nous permet de découvrir cet ustensile et les bienfaits qu’il procure, mais ce sont avant tout des portraits qui nous sont proposés. Ainsi, les séances de nettoyage sont des récompenses ou de douces pauses pour des personnes qui connaissent toutes sortes de tracas : la découverte de ce plaisir original offre une parenthèse au milieu des tourments, des déceptions et des obsessions. Les tranches de vie sont quant à elles pleines de vie, de sentiments et même de poésie. Les dessins ont beau quant à eux sembler simples de prime abord, il n’en est rien. La délicatesse se retrouve dans la finesse du trait, les métaphores visuelles et des personnages très expressifs. Une curiosité à découvrir absolument.

voir la fiche officielle ISBN 9782353481316