parution 09 juillet 2020  éditeur Mana Books  Public ado / adulte  Mots clés Fantastique - Etrange / Jeu vidéo / Seinen / Thriller

Persona 5 T4

Madarame fait d’épouvantables révélations au quatuor devant lui à propos de « Sayuri » et de la mère de Kitagawa. Un volet en demi-teinte.


 Persona 5 T4, manga chez Mana Books de Atlus, Murasaki
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Akira, Ryuji, Anne et Kitagawa font face au peintre Madarame dans son palais mental. Le peintre leur fait alors une déclaration de taille : « Sayuri » est l’autoportrait réalisé par la mère de Kitagawa et le jeune homme est donc le bébé qui figurait au début sur la toile. En réalité, lorsque Madarame a pris la mère de Kitagawa sous son aile, c’était pour s’approprier son talent qu’il trouvait impressionnant. Mais la révélation ultime se fit en voyant « Sayuri » et qu’il comprit comment obtenir le succès. Il n’y avait qu’à faire disparaitre le tableau de la toile pour rendre le regard de la jeune femme énigmatique ! Et ce n’est pas tout. Lorsque la mère de Kitagawa fit une crise cardiaque, le peintre la laissa mourir pour s’emparer de son œuvre...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Toute la première partie de ce tome est dédiée au combat contre Madarame. Celui-ci commence par des révélations terribles pour déstabiliser les jeunes gens avant que ceux-ci n’utilisent leur persona pour détruire leur ennemi. L’intrigue est assez simple, c’est vrai, mais elle n’en demeure pas moins efficace et bien menée. La seconde partie tente quant à elle de lancer un nouvel axe pour le récit : de nouveaux personnages enquêtent sur les Voleurs Fantômes. On voit bien ce qui se profile, mais cela manque franchement de subtilité et il n’y a pas beaucoup de tension. En fait, le rythme s’avère un peu trop mou pour lancer la suite. Ce quatrième épisode a donc du bon et du moins bon, mais on garde de l’espoir pour la suite.

voir la fiche officielle ISBN 9791035501808