parution 06 octobre 2021  éditeur Mangetsu  Public ado / adulte  Mots clés Aventure - Action / Historique / Shônen

Keiji T3

Alors que Keiji trouve du réconfort auprès de Hotaru, cette dernière se voit contrainte de tenter de le tuer. Un troisième volet un peu trop caricatural.


 Keiji T3, manga chez Mangetsu de Ryû, Hara
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Mangetsu édition 2021

L'histoire de la série :

Keiji est un guerrier au sang noble qui vit de manière extravagante, s’habille de manière voyante, aime les choses qui sortent de l’ordinaire et vit selon ses propres règles. C’est un kabuki-mono : un excentrique, vivant dans le Japon de la fin du XVIème siècle, en pleine guerre civile, le Sengoku. Il est le deuxième fils de Masuuji, le cousin de Takigawa Kazumazu, ce dernier étant le général en chef des armées d’Oda Nobunaga, un des plus puissants daimyô (nobles), mais a été adopté par Maeda Toshihisa. Son oncle est donc Maeda Toshiié, qui a prêté allégeance à Toyotomi Hideyoshi, le régent en place après la mort de Nobunaga, et ce dernier a été tellement impressionné par la personnalité de Keijii qu’il lui a attribué le kabuki-gomen, le droit privilégié de faire ce qu’il veut où il veut quand il le désire. Keiji ne vit que pour s’amuser de situations peu communes et est souvent au cœur même de tous les dangers, mettant des bâtons dans les roues de divers complots. Il est suivi dans ses pérégrinations par Sutemaru, un ancien shinobi, et Iwabé, un des protecteurs de la cour impériale…

L'histoire :

Après avoir survécu de justesse au piège que lui a tendu Shume, Keiji se repose et reprend des forces auprès de la belle et douce Hotaru. Keiji comble peu à peu le vide dans son cœur. Malheureusement, le légendaire shinobi du clan Takeda, Kômori du pays de Kai, arrive dans les environs. L'homme sème la peur et le dégoût sur son passage, n'hésitant pas à croquer des chauves-souris vivantes à pleines dents. L'homme est l'ancien maître de Hotaru et compte se servir d'elle pour tuer Keiji. Il s’introduit dans la chambre de la jeune femme et pratique sa terrible technique d’hypnose pour que Hotaru serve du poison à Keiji...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Hotaru met du baume au cœur de Keiji avant de tenter, vainement de le tuer. Dès lors, l’homme va se lancer dans une sombre vengeance tout en cherchant à protéger ses proches. Autant la quête de vengeance a du potentiel dramatique, autant le récit préfère s’attacher à dépeindre des méchants très caricaturaux (notamment l’un d’eux qui mange des chauves-souris vivantes...) et mettre en scène des clichés sur l’homme vertueux. On ne peut pas dire que le scénario soit très enthousiasmant, mais au moins l’action ne manque pas d’énergie et se montre visuellement très impactante. Avis aux amateurs.

voir la fiche officielle ISBN 9782382810828