parution 15 juillet 2005  éditeur Panini Comics  Public adulte  Thème Science - fiction, Thriller Seinen

Moonlight Mile T1

Malgré ses richesses, il est des aventuriers pour qui notre petite planète bleue n'offre pas un terrain de jeu assez grand. Un premier volume constrasté qui fait une très bonne impression...


 Moonlight Mile T1, manga chez Panini Comics de Otagaki
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2005

L'histoire :

Gravir l'Everest est un accomplissement dans une vie d'alpiniste mais que faire ensuite ? C'est exactement la question que se posent Gorô et Lostman une fois arrivés à son sommet. Pourtant la réponse est évidente : Aller plus haut ! Parallèlement, la NASA découvre que les stocks d'hélium de la lune pourrait, moyennant extraction, subvenir aux besoins de l'humanité pour 1000 ans. 4 ans plus tard, en 2009, la NASA lance le projet international Nexus pour aller extraire ces ressources. L'entreprise japonaise Takenaga cherche à envoyer un pilote pour le projet et Gorô, alors grutier, se retrouve sur la liste des candidats. Fort de ses qualités il se retrouve rapidement au centre de la NASA mais l'heure de partir dans l'espace n'a pas encore sonné. Pour Lostman non plus l'heure n'est pas au vide sidéral malgré son ordre d'affectation à l'agence spatiale. Pour son malheur, sa dernière mission aux commandes de son F-117 furtif lors de la seconde guerre du Golfe vire au drame et lui vaut d'être porté disparu puis déclaré mort. L'un comme l'autre vont pourtant se retrouver, reste à savoir si ce sera dans le noir d'un tombeau ou le bleu du ciel...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A lire les premières pages, on croit à un manga érotique pour adultes pas très subtil. Mais passé ce rose intermède, on prend pied dans un scénario qui n'a rien de grossier. Bien au contraire, il nous transporte habilement sur le flot de deux vies mouvementées, celle de l'américain Lostman et du japonais Gorô. C'est sur ce dernier que se concentre l'essentiel du volume. Construit comme une sorte de voyage vers l'espace, la nonchalence de Gorô et le ton mélancolique du manga diffère des habituels “je ferai tout pour atteindre mon objectif”. Cette impression étrange de douceur dans le récit, accentuée par la période de 6 ans que couvre ce premier tome ne veut pas dire pour autant que l'on s'y ennuie. Il y a de l'action, mais elle est parfaitement intégrée à une histoire qui bénéficie en plus d'une mise en image qui ne gache rien. Le dessin est précis, réaliste et évite de mettre trop d'emphase sur les personnages. Ces derniers sont plutôt placés dans des décors fouillés et de grande qualité. Proche de Planètes dans le sujet et le style, ce tome fait donc une excellente premiere impression et l'on ne demande qu'à voir la suite...

voir la fiche officielle ISBN 9782853852500