parution 07 novembre 2012  éditeur Panini Comics  Public ado / adulte  Thème Sentimental, Humour Shôjo

Parfait-tic ! T22

Alors que tout le monde ne parle que du départ imminent de Daiya, Ichi en profite pour dire à Fûko à quel point il l’aime. Un final très émouvant !


 Parfait-tic ! T22, manga chez Panini Comics de Nanaji
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2012

L'histoire :

Au lycée, tout le monde ne parle que d’une chose : le départ en Chine imminent de Daiya ! Pendant que ce dernier se rend en salle des profs, ses camarades décident d’organiser une fête d’adieu et désignent Fûko et Ichi comme responsables. Plus tard dans la journée, après la réunion du conseil des élèves, Ichi - qui est suivi par Kageshika - rejoint donc Fûko pour les préparatifs. Bien que cela ne plaise pas à Kageshika de les voir ensemble, celle-ci leur propose tout de même son aide. Seulement, Ichi l’envoie paître méchamment et, avant de s’enfuir en pleurs, la demoiselle le traite de lâche car il profite de l’absence de son rival. Seule avec Ichi, Fûko prend la défense de Kageshika en expliquant à Ichi que cette dernière ne pensait pas mal à mal. Toutefois, Ichi lui dit qu’il n’est pas intéressé par ce que veut vraiment la jeune fille. Puis, il déclare à Fûko qu’il ne voit qu’elle et n’envisage pas l’avenir sans cette dernière...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ca y est, il est temps de dire au revoir aux personnages. Avec l’annonce du départ de Daiya, le ton est résolument tourné vers les aux-revoir avec deux axes distincts : le renoncement au passé et le choix de son avenir. A travers les yeux de Fûko, on suit donc tout l’entourage de la demoiselle s’affairer pendant qu’elle tente péniblement de guérir les blessures de son cœur. Les larmes sont bien évidemment de la partie et tout ne va pas forcément prendre fin comme on le souhaiterait, aussi les émotions sont à fleur de peau et nos yeux mouillés. Il faut dire que, au-delà de la narration qui exprime et communique bien les sentiments, la mise en scène double l’intensité du tout avec des plans qui placent Fûko à l‘écart de tout le monde alors qu’elle est au milieu des gens. On est donc complètement saisi par tout cela et l’immersion est garantie. Toutefois, tout n’est pas déprimant et le chapitre bonus en fin de volume, qui met en scène Koto, termine la série sur une sympathique note touchante. Dommage que ce soit déjà terminé !

voir la fiche officielle ISBN 9782809427424