parution 29 août 2013  éditeur Pika  collection Pika seinen
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Thriller Seinen

Billy Bat T8

Kevin Yamagata, Jacky Momochi et son père se rendent au Japon où les sbires de la chauve-souris noire agissent pour leurs sombres desseins. Une série toujours efficace mais qui perd un peu de son intensité.


 Billy Bat T8, manga chez Pika de Urasawa, Nagasaki
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Pika édition 2013

L'histoire :

Le fils du propriétaire de Golden Cola est un grand fan de Kevin Yamagata, le créateur original de Billy Bat. Pourtant, ce n'est pas pour ça qu'il l'a invité chez lui à dîner. C'est plutôt pour le remercier d'avoir sauvé son fils. En remerciement, il souhaite offrir à Kevin un billet pour le Japon... Jacky Momochi, la jeune étudiante, a du mal à se remettre de cette vague d'assassinats depuis la mort de JFK. Elle devient de plus en plus paranoïaque et a peur pour sa vie depuis sa virée scolaire au Texas. Pour autant, sa réussite scolaire n'est pas mise en cause. Son professeur lui annonce qu'elle va devoir se rendre au Japon pour étoffer un sujet d'études où elle a énoncé des faits méconnus de tous mais véridiques. Au même instant, son père reçoit un bon gagnant du concours Golden Cola mettant en jeu un voyage au Japon. Les coïncidences se multiplient...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Billy Bat en est déjà à son huitième tome, et avec celui-ci arrive son lot de confirmations et d'incertitudes. Tout d'abord, le duo Naoki Urasawa-Takashi Nagasaki n'a pas son pareil pour imaginer des histoires complexes et passionnantes. La galerie de personnages permet aux auteurs d'amener de nombreux rebondissements, souvent bien sentis. Le problème est que la mécanique s'enraille un tantinet. Dans ce nouvel opus, le héros, Kevin, retrouve d'autres personnages croisés dans le tome 5 et va se rendre au Japon. Pareil pour Jacky l'étudiante et son père. C'est donc à un retour au Japon auquel les lecteurs auront droit dans les volets à venir. Cela est bien dommage car on a l'impression désagréable que le scénario ne progresse plus vraiment et que les longueurs s'accumulent. Certes, l'apparition d'un nouveau méchant dans la seconde moitié de l'ouvrage redonne un peu de piquant au récit mais cela manque un peu de fraîcheur. Attention, Billy Bat reste une lecture distrayante et de très bonne facture mais qui peinera à surprendre les habitués d'Urasawa. A l'instar d'un Monster aussi excellent qu'inégal par instants, Billy Bat est dans une phase de transition. Pourvu qu'elle ne s'éternise pas trop...

voir la fiche officielle ISBN 9782811612061