parution 16 janvier 2019  éditeur Pika  collection Pika Graphic
 Public ado / adulte  Thème Policier, Seinen

La danseuse de Mao

L'inspecteur Chen se fait confier une enquête sur la famille d'une actrice qui dansait avec Mao et qui aurait pu transmettre quelque chose de compromettant à sa descendance. Un bon brulot sous forme d'enquête.


La danseuse de Mao, manga chez Pika de Richard, Bazant
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Pika édition 2019

L'histoire :

Shang Yunguan était une actrice de cinéma dont la carrière a commencé à décliner à la fin des années 40. Toutefois, elle sut rebondir et redevenir célèbre quelques années plus tard. Lorsque Mao Zedong venait à Shangai, celui-ci dansait avec Shang. Il y a de fortes chances pour que Mao lui ait offert quelque chose de valeur qui pourrait aujourd'hui être compromettant pour l'image du Parti. Shang est morte lorsque la Sécurité Intérieure a voulu l'interroger en 1966. Sa fille Qian est morte dans un accident à la fin de la révolution culturelle et la fille de cette dernière, Jiao, a été placée dans un orphelinat. Aujourd'hui, Jiao mène une vie aisée mais personne ne sait d'où vient cet argent. Aurait-elle vendu un trésor ayant appartenu à Shang et compromettant ? C'est ce que l'inspecteur Chen est chargé de découvrir et ce, dans un délai très court...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A partir d'une histoire vraie (celle d'une actrice ayant eu une relation particulière avec Mao) et du personnage d'un détective (auquel l'auteur semble avoir déjà donné vie dans une œuvre précédente), c'est un récit à plusieurs niveaux de lecture qu’il nous est donné de lire ici. Dans un premier temps, bien sûr, c'est une enquête en eaux troubles sur un sujet sensible. Mais, dans un second temps, on y lit la description d'une politique chinoise impitoyable et qui voue un culte aveugle à Mao, quitte à devoir assassiner les gens pouvant porter atteinte au mythe et à détruire des familles et des vies. L'enquête en elle-même avance un peu trop facilement et ne présente finalement pas tant de dangers que cela. En revanche, histoire de la danseuse et de sa famille est nettement plus intense car elle décrit toute une société et son histoire, tout en nous interpelant sur des dérives inquiétantes et réelles du Parti. Tout cela est extrêmement bien pensé, retranscrit et articulé, et vaut donc le détour. Graphiquement, les couleurs sont très limitées aussi bien en quantité qu'en diversité (les trois couleurs primaires et c'est tout), mais cela donne beaucoup d'impact à ces touches. Les personnages sont très réalistes et la mise en scène est particulièrement soignée, rien n'est laissé au hasard. En résumé, un bon tour de piste.

voir la fiche officielle ISBN 9782811620400