parution 17 août 2011  éditeur Soleil  collection Soleil Shojo
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Humour Shôjo

Ma copine est fan de yaoï T1

Taiga se trouve un boulot d’intérimaire dans une société car il a flashé sur une des employées : en se rapprochant d’elle, il va vite découvrir que celle-ci est une grande passionnée de yaoï. Une histoire amusante et divertissante.


Ma copine est fan de yaoï  T1, manga chez Soleil de Pentabu, Shinba
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Taiga, un étudiant à la fac, est fauché et aimerait se trouver un petit boulot sympa pendant les vacances d’été. Alors qu’il se promène avec un ami en ville, il aperçoit justement une annonce d’emploi devant une société : il s’agit de travail dans un entrepôt, donc de porter des cartons. Taiga n’est pas emballé mais change d’avis en voyant une jolie jeune fille par la fenêtre. Il se dépêche alors de demander un entretien et c’est ainsi qu’il devient intérimaire pour la société. Seulement, la demoiselle qu’il a remarquée, Yuiko, a un travail de bureau et Taiga la croise donc rarement. Cela est d’autant plus dommage qu’il a la côté auprès des femmes plus mûres qui le couvrent souvent de cadeaux. Un jour, l’une d’elles lui confie la tâche d’emballer individuellement des bagues. Le jeune homme s’exécute mais se met rapidement à divaguer : il s’imagine quelle genre de bague irait à Yuiko et finit par s’en mettre une au doigt. Hélas, il est incapable de l’enlever et l’heure de porter des cartons arrive. Une fois cela effectué, Taiga réalise alors qu’il a perdu la bague qu’il avait au doigt. Il se met donc à la chercher en vain dans les locaux quand Yuiko le rejoint. Celle-ci doit fermer les locaux et ne peux confier les clés à un intérimaire. La jeune femme décide donc de l’aider à retrouver la bague et Taiga voit alors une occasion en or pour se rapprocher d’elle...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Un étudiant qui se trouve un petit boulot dans la société où travaille celle sur qui il a flashée ne semble pas paraître un synopsis très original. Seulement, comme le titre l’indique, la belle en question est fan de yaoï et, dès lors que Taiga lui fait sa déclaration, elle laisse aller son côté otaku en se faisant beaucoup de délires gays. On fera évidemment le rapprochement avec Otaku girls qui suit sensiblement la même trame de fond mais, ici, il ne s’agit pas de découvrir le monde du dôjinshi (les parutions de manga amateur) : c’est la relation entre Taiga et Yuiko qui est à l’honneur, et surtout l’acceptation par le jeune homme des goûts de la demoiselle. L’humour ne manque évidement pas à l’appel et on assiste à beaucoup de gags particulièrement efficaces dans une ambiance bon enfant. Côté sentiments, le couple se forme assez rapidement mais on connaît surtout ce que ressent Taiga, Yuiko étant un peu plus énigmatique, et on se demande si le jeune homme arrivera à tenir le coup. A noter que la dessinatrice s’y connaît sur le thème du yaoï puisqu’on lui doit le sympathique Aijin Incubus (Taïfu). En ce qui concerne les dessins, il n’y a pas grand-chose à redire à la qualité : la mangaka nous offre des planches fournies et des personnages aussi charmants qu’expressifs qui évoluent dans des pages à la mise en scène soignée. Ce premier volume est au final très agréable et on attend de voir ce que nous réserve la suite.

voir la fiche officielle ISBN 9782302016637