parution 25 avril 2013  éditeur Taïfu comics  collection Taïfu yaoï
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Erotique Yaoï

Kimi ga koi ni oboreru T1

Jinnai n’apprécie pas que son nouveau manager soit un novice plus jeune que lui, mais ce dernier va se révéler très attachant. Un spin-off assez agréable de Kimi ga koi ni ochiru.


 Kimi ga koi ni oboreru T1, manga chez Taïfu comics de Takanaga
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Taïfu comics édition 2013

L'histoire :

Lorsque le manager de la boutique de kimonos où travaille Jinnai annonce à ce dernier qu’il va partir à la retraite, le jeune homme voit enfin son jour de gloire arriver. Hélas, il n’est pas promu comme il le souhaitait. Pire encore : c’est un nouveau, un petit jeune prénommé Reiichirô, qui devient manager ! Celui-ci est en fait le fils du PDG et Jinnai n’a donc pas son mot à dire. Comme si cela n’était pas suffisant, Jinnai constate que Reiichirô n’y connaît absolument rien à la vente et fait fuir les clients. Furieux, Jinnai le réprimande et décide de lui apprendre le métier. Etonnement, Reiichirô se montre docile et accepte la critique. C’est en voulant s’excuser de s’être montré très méchant avec lui que Jinnai va découvrir son manager sous un autre jour...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si le titre de cette trilogie vous fait penser à un autre manga de l’auteur, Kimi ga koi ni ochiru pour être plus précis, c’est tout à fait normal puisqu’il s’agit ici de son spin-off mettant en scène le grand-frère du héros qu’on avait aperçu : Reiichirô. On fait la connaissance avec ce dernier au moment où il intègre une entreprise de vente de kimonos en tant que manager alors qu’il ne connaît rien au métier. On observe à la fois l’apprentissage du jeune homme par un employé, Jinnai, qui va peu à peu s’attacher à lui et, dans le même temps, on (re)découvre les évènements de la série originelle (ce qui déstabilisera peut-être un peu ceux qui ne l’ont pas lu). L’histoire est certes prévisible dans son déroulement (on sait déjà que le duo Reiichirô/Jinnai va tomber amoureux) mais les choses ne se précipitent pas pour autant. Le récit prend en effet le temps de développer ses personnages, et leur relation s’installe lentement mais surement. L’amour se montre assez triste ici et les doutes et angoisses des personnages sont bien retranscrits. De plus, il y a un peu d’humour lorsque Reiichirô fait preuve de maladresse avec les clients. Quant aux graphismes, les habitués de l’auteur reconnaîtront son style qui est toujours de bonne facture. Au final, ce spin-off commence bien mais on se demande tout de même ce que peuvent bien nous réserver les deux volumes suivants.

voir la fiche officielle ISBN 9782351807101