parution 29 juin 2011  éditeur Tonkam  collection Tonkam Shôjo
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Sport - Baston Shôjo

Hikari no densetsu - Cynthia ou le rythme de la vie T1

Passionnée de GRS, Hikari peut enfin pratiquer ce sport en arrivant en 4ème : rapidement prise sous l’aile d’Oishi, un beau jeune homme, les rivalités aussi bien sportives que sentimentales vont surgir. Un revival des plus sympathiques.


 Hikari no densetsu - Cynthia ou le rythme de la vie T1, manga chez Tonkam de Aso
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Tonkam édition 2011

L'histoire :

Lors de la première manche de la Genesis Cup, célèbre tournoi de GRS (gymnastique rythmique et sportive), la gymnaste Diana Groïtcheva exécute une performance éblouissante qui lui vaut la note maximale de 10. Cependant, parmi les spectateurs, une jeune fille de 13 ans s’insurge : Diana a commis une faute en changeant de bras pour réceptionner son ruban, ce qui a apparemment échappé aux juges. Les organisateurs tentent de calmer la demoiselle qui est ensuite convoquée dans la loge de Diana. Cette dernière reconnaît devant la jeune fille, Hikari, qu’elle a effectivement commis une erreur avant de l’inviter à venir pratiquer la GRS dans son pays, la Bulgarie. Hikari refuse et, un an plus tard, entre en quatrième avec la joie de pouvoir enfin pratiquer la GRS. Une fois que le gymnase est désert, Hikari se saisit d’un ruban et reproduit les mouvements de Shiina, la plus talentueuse de ses camarades. A peine a-t-elle exécuté la performance qu’elle est applaudie par un très beau jeune homme, Oishi, qui l’observait en silence et dont elle tombe immédiatement sous le charme. Le lendemain, la professeur de GRS fait passer un test de sélection pour le tournoi à ses élèves. Après cela, elle débat avec Shiina et Megumi - les deux meilleures - des autres filles à choisir. Oishi, qui passait par là, ne comprend pas pourquoi Hikari n’est pas sélectionnée et décide alors de devenir le coach personnel de cette dernière...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour ceux qui s’en souviennent, Hikari no densetsu avait débarqué il y a quelques décennies chez nous dans sa version animée et rebaptisée Cynthia ou le rythme de la vie. Petit rappel du synopsis pour les autres : Hikari (Cynthia, donc) est une jeune fille passionnée de GRS, qu’elle va pratiquer au collège, son talent naturel et sa passion faisant rapidement d’elle un futur espoir pour les J.O. La GRS (gymnastique rythmique et sportive) n’est certes plus vraiment à la mode aujourd’hui mais ce sport connaissait une vrai popularité dans les années 80 où fut publié le titre qui, de fait, était très actuel dans son contexte. Bien que Hikari soit naturellement douée, la demoiselle ne se montre ni agaçante ni prétentieuse car elle manque d’entraînement et possède tout de même des faiblesses : ses sentiments influent sur ses gestes et son enthousiasme débordant lui fait parfois prendre de gros risques pas toujours judicieux. Ce côté maladroit mais jovial la rend sympathique et sa rivalité - aussi bien sportive qu’amoureuse - avec Shiina parsème son parcours d’embuches. Certains rebondissements manquent un peu de subtilité et le vivier de champions dans l’école est peut-être exagéré, mais le récit est tout de même plaisant car il se dégage un certain suspense plutôt efficace lors des sélections et tournois : on est suspendu aux accessoires et gestes des demoiselles, et on vibre à leur rythme. De plus, on a le droit à plusieurs explications sur la GRS qui sont assez enrichissantes et permettent de mieux appréhender certains passages. Quant à la partie graphique, il y a bien évidement un petit côté vieillot du fait de l’ancienneté du titre mais ce n’est pas cela qui nous empêche de voir la qualité certaine des dessins. Ceux-ci ne manquent en effet pas de dynamisme, tant dans le découpage des planches que dans la mise en scène qui retranscrit parfaitement les mouvements des gymnastes, et le design des personnages est soigné (ils sont très expressifs et leurs silhouettes correspondent tout à fait à celles de gymnastes). Au final, ce premier volet ravira les fans de la première heure et devrait plaire à celles et ceux qui ont envie de découvrir la GRS de manière ludique et sentimentale.

voir la fiche officielle ISBN 9782759506477