parution 27 août 2014  éditeur Tonkam  collection Tonkam shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shônen

Jojo’s Bizarre Adventure - Phantom blood T2

Jojo ramène de Londres la preuve de l’empoisonnement de son père par Dio, mais ce dernier a entre-temps découvert les pouvoirs magiques du masque Aztèques et l’utilise sur lui-même : l’affrontement à mort commence. Enfin, le récit décolle !


  Jojo’s Bizarre Adventure - Phantom blood  T2, manga chez Tonkam de Araki
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Tonkam édition 2014

L'histoire :

Dans le quartier mal famé de Londres, Jojo affronte des malfrats qui lui sont tombés dessus. Voyant qu’il a affaire à un dur, le dernier encore debout, Speedwagon, sort le grand jeu : il fait tournoyer son chapeau, révélant des lames cachées tout autour. Jojo récupère le couteau tombé à terre et le lance sur son adversaire, mais il ne peut éviter le chapeau qui se plante alors dans son avant-bras, allant jusqu’à toucher l’os. Le malfrat pensait que cela suffirait, mais Jojo ne faiblit pas et l’envoie voler à l’aide d’un coup de pied puissant. Speedwagon comprend que Jojo est véritablement exceptionnel, et qui plus est, il n’a porté aucun coup létal alors qu’il aurait visiblement pu tous les tuer du premier coup. Le bandit accepte alors de mener Jojo auprès de celui qu’il recherche : le fabriquant de poison qui a fabriqué celui qu’a utilisé Dio contre son père... De son côté, Dio a décidé de faire un test avec le masque Aztèque : il le place sur le visage d’un ivrogne qui l’avait attaqué. Mais, loin de le tuer, les aiguilles du masque qui lui transpercent alors le cerveau rendent l’ivrogne surpuissant et lui rendent même sa jeunesse ! Il semblerait bien que le masque transforme son porteur en vampire. Malheureusement, Dio risque d’emporter le secret de l’artefact dans la tombe car le monstre est sur le point de lui donner le coup de grâce. C’est alors que le soleil se lève et ses rayons tuent l’ivrogne. Le lendemain, Jojo revient à la demeure familiale avec la preuve de l’empoissonnement. Une cohorte de policiers attend Dio pour l’arrêter. Mais maintenant que Dio connait la puissance du masque et qu’il se retrouve acculé, il décide de renoncer à son humanité et de l’utiliser sur lui-même...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après un premier volet qui mettait du temps à démarrer, l’auteur a fort heureusement passé la vitesse supérieure pour cette suite qui reste plongée dans l’action tout du long. Après avoir terminé l’affrontement contre les malfrats de Londres et récupéré la preuve de l’empoisonnement de son père par Dio, Jojo revient à la demeure familiale pour y confondre son frère adoptif. Malheureusement, ce dernier a entre-temps percé les mystères du masque Aztèque et a découvert qu’il permettait de transformer son porteur en vampire, une créature surpuissante et quasi-immortelle. Acculé, Dio décide donc de l’utiliser sur lui-même. L’affrontement contre Jojo est inévitable, mais que peut faire un simple humain contre cette puissance surnaturelle ? Le combat dure presque tout le reste du volume mais on ne décroche pas pour autant car les rebondissements sont assez bien gérés. Graphiquement, on sent également que le mangaka a maintenant sa série un peu plus en main et les défauts du dessin, s’ils sont encore présents parfois, choquent beaucoup moins que dans l’opus précédent. A la fin du tome, l’histoire semble réglée, mais un cliffhanger remet alors tout en question, nous donnant envie de connaître la suite. Les lenteurs du début sont donc oubliées et on attend de voir ce que donnera le troisième volet.

voir la fiche officielle ISBN 9782756061818