20 avril 2019 / Communiqué

Décès de Kazuo Koike

Décès de Kazuo Koike
© planetebd.com 2019


C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de Kazuo Koike.

Né en 1936 dans la préfecture d'Akita au Japon, il débute sa carrière en 1968 comme assistant pour le manga Golgo 13. C'est en 1970 qu'il connaîtra les faveurs du public avec la série Lone Wolf and Cub, dessinée par Goseki Kojima. Il enchaînera par la suite les succès avec de nombreuses séries dont Goyokiba illustrée par Takeshi Kenda, Samurai Executioner, de nouveau avec Goseki Kojima, Lady Snowblood en 1972 avec Kazuo Kamimura ou encore Offered avec Ryoichi Ikegami.

En 1986, il crée, toujours avec Ryoichi Ikegami, Crying Freeman, édité en France et dont on connaît la version cinématographique de Christophe Gans. Artiste aux multiples talents, il travaille pour la télévision, le cinéma, et sera le scénariste des adaptations de ses séries à l'écran. Il écrit également des chansons dont certaines sont reprises dans le film Kill Bill, inspiré de Lady Snowblood.

Il fonde en 1977, l'école Kazuo Koike Gekigason-Juku qui comptera parmi ses étudiants de futurs talents, comme Rumiko Takahashi, et qui prônait de favoriser la mise en avant des protagonistes par rapport au scénario. En plus de ses activités de scénariste, il trouve le temps de lancer en 1987 son propre magazine de golf, sport dont il est passionné, puis, en 2004, le magazine Jin exclusivement consacré aux mangas de samouraïs.

Enfin, en 2000, il est nommé recteur à l'université d'Osaka où il enseigne l'art littéraire et le dessin figuratif. Il donne également cours au College of Art d’Osaka.

Ce fut l’un des acteurs majeurs de l’Histoire du manga. L’homme s’est éteint le 17 avril dernier, à l’âge de 82 ans.