parution 26 août 2010  éditeur 12 bis  Public ado / adulte  Thème Politique, Humour

La droite

Petites trahisons entre amis

Petite histoire satirique, à travers « les affaires » avérées ou suspectées, de la droite française, notamment à travers l'un de ses piliers, Charles Pasqua. Tout à tour intéressant et révoltant, en dépit d'un mode graphique usant...


La droite : Petites trahisons entre amis (0), bd chez 12 bis de Boisserie, Ploquin, Gros, Lebeau
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©12 bis édition 2010

L'histoire :

En 2012, les médias annoncent la réélection de Nicolas Sarkozy à la tête de l’Etat. Notre boulimique président rentre ensuite à la maison et se lance dans un cours d’histoire politique contemporaine à son fils Jean. Il commence par tonton Charles, le roi des Hauts-de-Seine et explique à son rejeton l’incroyable ascension du jeune lobbyiste de la grande marque française d’anisette. Et le petit Nicolas d’expliquer comment le grand Charles – l’autre – a su verrouiller le parti du Rassemblement pour la France, puis du RPR, au profit d’intérêts qui sont devenus au cours du temps de plus en plus privés (avec notamment la création du SAC, une police parallèle constituée des barbouzes de la république). Et c’est même ce Nicolas, élu pour la deuxième fois, qui revient quelque peu désabusé sur ce système corrompu depuis la fin de la guerre. D’affaires en affaires, en affaires (sic), la France tient malgré tout debout et il faut bien se résigner à faire partie du système, si on ne veut pas en être totalement exclu…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A la lecture de La Droite, on sent bien toute la détresse désabusée de Frédéric Ploquin, grand reporter chez Marianne. On se dit qu’il a dû en traiter, des affaires révoltantes et non punies, des affreux qui ont pillé les caisses de l’Etat et qui ont fait de la France cette République aux relents nauséabonds sur le registre. Il y a là un véritable travail documentaire, voire historique. Avec l’aide de Pierre Boisserie au scénario, Ploquin détricote le système politique français, à travers les épisodes de vie trépidante du pape de la magouille. Au crépuscule de sa vie, Charles Pasqua reste en effet ce second couteau auquel tous les membres du système ont eu recours, que tout le monde a détesté, craint, mais envers qui, quelque soit les opinions, on ne peut s’empêcher d’avoir une certaine admiration. Car au moins, il a duré. Il a passé toutes les crises et s’est rendu indispensable à son parti. Dans cet opus pas vraiment rafraichissant, le dessin de Pascal Gros vient alourdir l’atmosphère. Ce style particulier se prête bien à la caricature dans les magazines, mais devient vraiment lourd sur 96 pages. Dommage, mais courage : en matière de petites (ou grosses) trahisons entre amis, bientôt nous aurons La Gauche !

voir la fiche officielle ISBN 9782356482013