OPK T2 : Hardcore (0), bd chez 12 bis de Matz, Bedouel, Ryu ©12 bis édition 2013

OPK T2

Hardcore

Une traque internationale sur la piste de meurtres provoqués par un jeu en ligne. Un polar moderne et efficace, cinématographique et plein d'humour.

L'histoire : Mark Marsten, agent d'Interpol, a été muté à Shanghaï par un supérieur qui ne l'aimait pas beaucoup. Sa première mission est d'apparence anodine. Une fusillade devant un cybercafé, en plein centre-ville, avec trois victimes de nationalités différentes. Pas de mobile apparent, mais un point commun entre les trois victimes, toutes accros du jeu en ligne Realm of Adventure, monde virtuel dans lequel ils vivent des vies parallèles aux enjeux énormes. Les premiers éléments découverts, dans les disques durs d'un « no-life » qui semble impliqué dans l'affaire, ont révélé une organisation complexe. Un ensemble de joueurs en ligne se sont réunis pour faire payer la destruction de leurs avatars virtuels dans ROA. Les futures victimes auraient acquis, sous forme de marché noir, des accessoires et des personnages surpuissants qui leur permettent de progresser plus vite dans le jeu. Une vengeance doit donc s'organiser pour punir ces tricheurs et Mark se lance sur la piste de l'exécuteur. Mais en plein cœur de Rome, le jeune homme en charge du contrat remarque ses poursuivants, s'enfuit sans prévenir, et se fait exécuter d'un coup de couteau par deux inconnus. L'affaire se complique un peu plus...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Après la surprise de l'adaptation cinématographique du Plomb dans la tête, une série parue entre 2004 et 2006, il semblerait que Matz ait décidé d'assumer pleinement son talent pour les scénarios de polar à l'américaine. OPK est ainsi un pur produit grand-public réunissant tous les ingrédients, pour une lecture prenante et divertissante. Un personnage principal sympa mais bougon, de jeunes faire-valoir un peu arrogants qui le bousculent, et un contexte international de villes modernes et de jeux vidéos. Le scénariste mélange tout cela avec virtuosité et nous mitonne des scènes réjouissantes, pimentées de dialogues justes et drôles. Sur le fond, l'intrigue s'élargit, devient complexe avec ses ramifications intercontinentales, et laisse planer un suspense grandissant à mesure que les révélations s'accumulent. Certes, la surprise du premier tome est passée et ce deuxième épisode entretient avec soin (et beaucoup de métier) tous les éléments de l'intrigue. Mais la qualité de ce scénario aurait suffi à produire une excellente série d'action, la personnalité des protagonistes est donc un vrai plus pour le plaisir du lecteur. Se confirme par ailleurs ici le talent croissant de Fabien Bedouel, dans un univers urbain qu'il n'avait pas encore abordé et dans lequel il excelle. Comme d'habitude devrait-on dire, tant ce jeune artiste démontre album après album qu'il est un futur très grand de la BD. Admirateur de Katsuhiro Otomo, le dessinateur d'Akira, il injecte dans un format européen des éléments de pure énergie manga, comme les extraordinaires rayures horizontales des scènes de fusillade de la page 14. Rares mais extrêmement percutants, ces éléments visuels combinés avec les couleurs informatiques en aplats sobres et froids de Pat Ryu, donnent une modernité absolue à ce polar d'ores et déjà réussi.

  • scénar dessin


3 mars 2013



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 13.90-5% = 13.21

sur


 OPK T2 : Hardcore (0), bd chez 12 bis de Matz, Bedouel, Ryu ©12 bis édition 2013

28 février 2013

12 bis

voir la fiche officielle

9782356484253

ado / adulte

Thriller

OPK série en cours en France
2 albums parus Nos chroniques dans cette série :