parution 02 juin 2016  éditeur Akileos  Public ado / adulte  Thème Roman graphique

O senseï

Morihei Ueshiba est un redoutable guerrier. Ce n'est cependant pas dans la destruction que se forge sa méthode de combat, mais dans l'harmonisation des énergies. Un récit magnifiant la création de l'aïkido.


O senseï, bd chez Akileos de Cour
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Akileos édition 2016

L'histoire :

Le budô est un art, pas n'importe lequel. Il est martial, permettant de vaincre son adversaire. N'est-il que destruction, mort ou aussi synonyme de paix ? Morihei Ueshiba rêvait de devenir invincible et de pousser l'essence du budô jusque dans ses retranchements. Pour atteindre son objectif, il s'est entraîné durement, a renforcé son corps et a appris de nombreux styles de combats. Il les a mis en oeuvre sur les champs de bataille et gagna rapidement le surnom de « Dieu des soldats ». Des années plus tard, Morihei Ueshiba a choisi d'abandonner la domination et la destruction de l'adversaire, préférant creuser l'harmonisation et en tirer une nouvelle méthode. Celle-ci lui vaut la visite d'adversaires potentiels, mais tous sont surpris par la manière dont Morihei Ueshiba approche le duel...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si « senseï » signifie « maître » en japonais, « O senseï » veut dire « grand maître ». C'est en ces termes que Morihei Ueshiba est la plupart du temps qualifié. Créateur de l'aïkido, un art martial se basant sur les attaques de son adversaire et dont le fervent représentant dans le cinéma américain est Steven Seagal, il est aujourd'hui le « héros » de la seconde bande dessinée d'Edouard Cour. L'artiste nous avait convaincu avec son fabuleux Herakles et il nous montre cette fois sa volonté de prendre des risques en optant pour une approche visuelle et narrative très différente. Tout d'abord, le récit est moins linéaire et met en valeur la façon dont a été pensé et imaginé l'aïkido. Loin d'un art martial destructeur, il n'est question ici que de manipuler les énergies de son adversaire. La biographie de Morihei Ueshiba se concentre uniquement sur la création de l'aïkido et pourra donc parfois paraître un peu difficile à suivre si l'on n'est pas coutumier de cette pratique, du moins de la culture. L'expérimentation en terme narratif est intéressante, mais elle manque parfois d'un peu de clés d'entrées pour le profane. Poétique, l'album s'épanouit à travers le travail graphique original et varié de l'auteur. Le trait est vraiment sublime et les différents supports utilisés par Edouard Cour (crayon, plume, etc) sont maîtrisés. O senseï est un album que les amoureux d'aïkido porteront aux nues, comme probablement les amateurs d'arts martiaux en général...

voir la fiche officielle ISBN 9782355742606