parution 01 décembre 2004  éditeur Albin Michel  Public enfant / ado / adulte  Thème Humour

Max et Nina T4

La vie en rose

L'arrivée de Louise, premier enfant de Max et Nina, bouleverse leur vie de couple. Un portrait humoristique mais sans concessions du genre humain.


 Max et Nina T4 : La vie en rose (0), bd chez Albin Michel de Dodo, Radis
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Albin Michel édition 2004

L'histoire :

Ca y est ! La petite est née ! Max est tout fier de sa Louise, une enfant superbe ! Cela ne l’empêche cependant pas de la confondre avec l’ignoble petit garçon de la voisine de lit de Nina, sa femme... Cette dernière reste d’ailleurs à l’hôpital pour se ragaillardir après l’accouchement. Elle supporte tant bien que mal sa voisine, une sale truie dont c’est le 4e marmot, et sa famille de beauf. Une dernière épreuve - la visite de ses parents et de ses beaux parents - et Nina peut enfin rentrer chez elle. Hélas, tout le monde est là pour l’accueillir pour ses début de maman : la grand-mère alcoolique, sa mère et celle de Max, envahissantes, d’éternels conseils horripilants à la bouche. Seuls les deux beaux-pères sont supportables : ils ne disent presque rien. Après quelques jours, tout le monde rentre chez soi. Enfin seuls ! Max en profite aussitôt pour aller voir ses potes et son voisin de dessus, Paul, dont la femme attend justement des jumeaux…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La vie est rose, selon Dodo, le scénariste, ressemble à un véritable enfer ! A travers une impressionnante galerie de personnages, il dresse une satire au vitriol de la vie de couple, des bobos, des belles mères, grand-mères, du rôle de papa, de maman, des amis, des beaufs… Personne n’en sort indemne, même si deux catégories semblent diviser le monde : ceux pour qui Dodo a clairement de l’affection, notamment les deux personnages principaux, … et les autres. Le propos fait mouche la plupart du temps, grâce au style familier des dialogues, collant au plus près de notre langage parlé. Les situations sont certes un peu outrées, mais c’est aussi ce qui les rend plaisantes. Le scénario s’attarde parfois peut-être un peu trop sur une scène, et quelques pages sont sans doutes superflues. Le graphisme est clair, simple et caricatural à souhait. Ben Radis a d’ailleurs pris le parti de donner des têtes d’animaux à certains des personnages, sans pourtant en tirer parti. Bizarre… mais vraiment drôle !

ISBN 9782226155283