parution 13 janvier 2011  éditeur Ankama  collection Adalie
 Public ado / adulte  Thème Humour, Chronique sociale

41€ pour une poignée de psychotropes

Éternel enfant, Davy a du mal à se remettre du départ de sa petite amie et de l'annonce de la maladie de sa mère. Il va mal, il décide de consulter un psychanalyste. Récit assez étonnant d'une dépression, dans la forme et dans le fond.


41€ pour une poignée de psychotropes, bd chez Ankama de Mourier
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Ankama édition 2011

L'histoire :

En refaisant le point sur sa vie, Davy se rend compte que, dès l'enfance, il ne voulait pas devenir un adulte. A l'époque, son premier travail aurait du être Goldorak. Puis, devant la taille des golgoths, il s'oriente pour devenir le nouveau James West. Cependant, en Ardèche, les mystères sont loin d'être aussi grands que dans l'ouest de la série télé. Le problème est qu'au fil des années, les proches viennent à mourir, ce qui ne donne clairement pas envie de grandir. Par contre, côtoyer les filles est une chose bizarre, puis étonnante et finalement indispensable. Pour Davy, l'histoire d'amour dure 5 ans avant, un jour, de s'arrêter tout net. Il attend dès lors que celle-ci l'appelle, d'un moment à l'autre. Quand ça sonne, il décroche très vite son portable ! Mais au bout du fil, son père lui annonce que sa mère a une tumeur au cerveau. C'est à cet instant que Davy ressent le besoin de faire appel à la psychanalyse. Il évoque alors avec le praticien sa conception de la vie, ses soucis, ses problèmes sentimentaux...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Activiste depuis quelques années au sein de la blogosphère, Davy Mourier, en pur passionné de comics et de jeux vidéo, est devenu le présentateur de l'émission j'irai loler sur vos tombes et le créateur de NerdZ. Devant une popularité grandissante, ce parfait profil de geek fit même l'objet d'un reportage (assez caricatural) dans Envoyé spécial. Avec toutes ces activités, Davy Mourier s'est même lancé dans la bande dessinée en 2009, avec deux titres publiés aux éditions Adalie. Avec ce troisième album au nom surprenant, 41 € pour une poignée de psychotropes, le jeune auteur revient sur sa personnalité (un éternel enfant !) mais également sur la douleur engendrée lors de sa séparation avec sa petite amie. Souvent drôle et surprenant, le titre se présente dans un premier temps comme un collage de photos, de phrases et de dessins, avant de devenir plus stable pour se transformer en une véritable BD au format strip. Bien que la thématique soit assez classique – la difficulté du passage à l'âge adulte et une séparation – la façon dont elle est présentée est assez originale. Les dessins alternent gribouillages et crayonné, soit un style rudimentaire mais pas désagréable. Un album sympathique, qui joue la carte de l'originalité, dans un format qui rappelle les cahiers Oxford ! A lire ou à découvrir.

voir la fiche officielle ISBN 9782359101416